“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Paris Sportifs: comment l'enjeu virtuel a changé notre vision du sport

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Paris Sportifs: comment l'enjeu virtuel a changé notre vision du sport

Si Internet et les réseaux sociaux ont bouleversé nos façons de consommer, le monde du pari en ligne a donné une autre dimension au sport. Aujourd’hui, regarder un événement sportif demande une nouvelle gymnastique et le téléspectateur a pris de nouvelles habitudes.

Vous l’avez ce pote qui, lors du but incroyable de Benjamin Pavard contre l’Argentine à la Coupe du monde 2018, a explosé deux fois de joie. Une première fois pour fêter le but du défenseur de Stuttgart qui remettait l’équipe de France dans le match, une seconde car il avait misé sur un but du latéral durant la rencontre. Surtout que la cote d’une ficelle du droitier était très élevée sur les différents sites de paris en ligne. Voilà plusieurs années que chaque rencontre sportive, que ce soit le football, la NBA, le base-ball, le tennis, le poker ou même le handball, ont droit à une deuxième grille de lecture. Celle-ci n’est plus axée sur la performance pure et dure mais sur le résultat final. Ainsi, Twitter voit défiler chaque semaine des captures d’écran d’amoureux du sport qui balancent leurs paris multiples du week-end. Certains s’envoient sur une quinzaine de matches, de la Ligue 1 au championnat turc en passant par la D2 belge, pour multiplier les cotes et prier de rafler la mise qui, parfois quand les planètes s’alignent, peut atteindre plusieurs milliers d’euros. Comme pour tous les jeux de hasard, il y a beaucoup de prétendants et peu d’élus mais l’émulation est là. Omniprésente.

Regarder le match autrement

Du coup, certains se spécialisent dans des disciplines improbables, comme les fléchettes ou les tournois de tennis de second plan, car tout est une question de chance, de connaissance de la discipline et d’audace. Preuve que les paris sportifs ont pris de l’ampleur, des chaînes spécialisées se sont développées (Winamax TV pour ne citer qu'elle), des clubs sportifs de premier ordre se sont associés à des sites de paris (Le PSG est lié avec Unibet, par exemple), sans oublier les ambassadeurs stars de ces nouvelles plateformes comme Rafael Nadal et PokerStars. Les paris sportifs ont toujours été là, présents dans le quotidien, notamment sur les sports de combat ou les courses; d’ailleurs l'inscription PMU reste l'une des consommations incontournables sur le secteur. Néanmoins la norme actuelle présente des plateformes regroupant poker et paris sportifs en ligne, ce que propose une inscription NetBet. 

Comportements sportifs

Au final, ce sont surtout les habitudes des téléspectateurs qui ont été bouleversées. Aujourd’hui on regarde une rencontre sportive différemment, car on peut parier en direct. Parfois, on peut même se retrouver avec plusieurs paris enclenchés sur le même match: qui sera le premier buteur, le dernier, l’écart final, etc. Et les cotes sont actualisées en direct en fonction de la tournure du match. Une nouveauté qui est très communicative puisque tout le monde s’y met, petit à petit. Auparavant réservés à une certaine population, les paris sportifs se sont démocratisés, les plateformes web sont très simples d'utilisation.

La multiplication des chaînes sportives et l’explosion des droits télés dans différents domaines ont permis, aussi, de basculer dans cette ère du pari instantané et populaire. Oui, cela a un côté excitant. À condition de connaître ses limites.

Jouer comporte des risques: endettement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313 (appel non surtaxé)


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.