Rubriques




Se connecter à

Le Belge Stoffel Vandoorne remporte l’E-Prix de Monaco, Jean-Eric Vergne troisième

Impérial au volant de sa monoplace électrique griffée Mercedes, le pilote belge Stoffel Vandoorne a remporté la manche monégasque du championnat du monde FIA Formule E, ce samedi. Il en profite pour subtiliser les rênes du classement général au Français Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), 3e derrière le poleman néo-zélandais Mitch Evans (Jaguar).

Gil Léon Publié le 30/04/2022 à 16:30, mis à jour le 30/04/2022 à 17:43
Si Jean-Eric Vergne monte sur la 3e marche du podium, il ne pointe plus en tête du championnat. Photo Cyril Dodergny

Jamais deux sans trois! Après Berlin en 2020 et Rome l’an dernier, Stoffel Vandoorne tient sa troisième victoire en Formule E.

Résident monégasque de longue date, le natif de Courtrai (30 ans) a triomphé à domicil, ce samedi: vainqueur du 5e Monaco E-Prix.

Quatrième sur la grille de départ, il est parvenu à damer le pion aux trois pilotes qui le précédaient en gérant parfaitement son énergie grâce à la stratégie payante établie par le team Mercedes EQ.

 

Pour la première fois en Principauté, le poleman n’a pas converti son avantage en succès. Il s’en est fallu de peu pour Mitch Evans (Jaguar) qui coupe la ligne de la délivrance après 30 tours à 1’’285 du héros du jour.

Jean-Eric Vergne, lui, conserve son rang: 3e à l’arrivée comme au départ. Le seul Français du paddock, vainqueur ici en 2019, manque ainsi l’occasion de faire retentir une deuxième fois la Marseillaise au pied du Rocher.

"Le « Full Course Yellow" (neutralisation partielle de la course, ndlr) déclenché juste après la prise de mon "Attack Mode" (un surplus de puissance temporaire) m’empêche de jouer la gagne à la fin », regrette pilote de la DS Techeetah n°25 délogé du sommet de la hiérarchie provisoire par Vandoorne, désormais leader avec 6 longueurs d’avance. "On prend tout de même des bons points. Aujourd’hui, je ne pense pas au championnat, juste à la prochaine course où on espère retrouver enfin le chemin de la victoire".

Le meilleur pilote de l’écurie monégasque Venturi s’appelle Lucas Di Grassi. Le Brésilien finit 6e. Déception en revanche pour le Suisse Edoardo Mortara: trahi par la mécanique, le vice-champion du monde 2021 a dû déposer les armes en fin de course.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.