Rubriques




Se connecter à

Alerte météo: une fermeture des écoles "un peu prématurée" pour certains parents de Nice

La préfecture des Alpes-Maritimes a ordonné la fermeture des établissements scolaire ce lundi midi alors qu’un épisode orageux menace. Les parents ont dû récupérer leurs enfants. Une précaution qui a fait réagir. Reportage à Nice.

Olivier Sclavo Publié le 04/10/2021 à 13:36, mis à jour le 04/10/2021 à 13:42
Les parents d’élèves du groupe scolaire Nikaïa à Nice ont dû se réorganiser pour récupérer leurs enfants après l’annonce de la fermeture des écoles. (Photo Dylan Meiffret)

Elisa a reçu une alerte à 11h18. "Évacuation immédiate", disait le texto. Elle se trouvait donc avant midi devant l’entrée du groupe scolaire Nikaïa, en bordure du Vieux-Nice, pour récupérer ses deux filles. "Le message pour les maternelles est arrivé bien avant celui pour les primaires. J’ai récupéré la plus petite et là, j’attends la grande. Je suis Anglaise, donc la pluie ça ne me fait pas peur", livre-t-elle. Sur une décision de la préfecture des Alpes-Maritimes, face à l’annonce d’une perturbation orageuse menaçante, les écoles du département ferment leurs portes à partir de la mi-journée. Les parents sont priés de venir chercher les élèves et de rentrer à leur domicile.

Cohue organisée, avis divergents

Parmi la foule des parents d’élèves, les avis diffèrent. Entre ceux qui attendent, sourire aux lèvres, la sortie de leurs bambins. Et ceux pour qui la décision des autorités semble excessive.

Lainab est venu récupérer son fils et sa fille. Il leur a apporté leurs parapluies. "Oui, ça chamboule un peu ma journée mais ce n’est pas grave, raconte le père de famille. Je suis à mon compte donc je viens les chercher et je repars au boulot". Pour d’autres, cette alerte tombe mal. "Ciel bleu et soleil. Connards", vocifère un papa excédé qui repart avec son petit. "Les enfants sont contents et nous, on est content aussi", entend-on sur le parvis.

"Je n’étais pas loin, détaille Magali, la maman de Léa en CM2. C’est vrai que dans Nice on ne craint pas tant que ça. C’est rassurant pour les enfants. À un an de la tempête Alex, c’est normal. Vaut mieux ça qu’ils ne fassent rien et qu’arrive un problème".

 

"contente de finir plus tôt"

Si certains parents ont été surpris, les précautions prises apparaissent bienvenues. "J’attends vraiment la pluie", lance une mère résignée qui trouve l’alerte "bizarre" alors que le temps est relativement clément. "C’est un peu prématuré", estime Stéphanie qui repart avec Coleen. Elle, est "contente de finir plus tôt".

"Là il fait beau, mais deux heures plus tard il peut tomber le ciel", lâche un des enseignants à travers la grille de l’entrée.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.