Arnaud Ducret, Juliette Armanet, Paul Mirabel... Ce qui vous attend cette saison au Grimaldi Forum de Monaco

Le concert de Juliette Armanet, ce samedi soir, donnera le coup d’envoi d’une programmation culturelle de l’établissement pensée pour tous les publics, avec un accent vers l’humour.

Article réservé aux abonnés
Cédric VERANY Publié le 12/10/2022 à 14:33, mis à jour le 12/10/2022 à 14:23
De gauche à droite: Juliette Armanet, samedi soir, ouvrira le bal des festivités avec notamment Baptiste Lecaplain, les Voca People ou Paul Mirabel. Photos Pierre Mouton/Kfir Bolotin/Mathieu Dortomb et DR

Les collections de Christian Louboutin ont regagné leurs pénates parisiens et les murs de l’espace Ravel se préparent à soutenir les toiles de Claude Monet pour une rétrospective majeure à l’été 2023.

Si le Grimaldi Forum est dans l’intervalle assailli par les grands congrès professionnels, le vaisseau du Larvotto tient à sa frange culturelle. Et en plus d’accueillir dans ses salles de nombreuses soirées des institutions de la Principauté (Opéra, Ballets, Orchestre), l’équipe a développé un programme d’octobre à juin pour apporter sa pierre à l’édifice de la riche saison monégasque.

Juliette Armanet, reine du disco

C’est la surprise de cette rentrée… Après une bouillante tournée des festivals, Juliette Armanet reprend la route cet automne dans les grandes salles françaises et fait escale pour un samedi soir à la Salle des Princes, le 15 octobre. Un moment pour se délecter de sa pop et de son feu sur scène. Elle devrait aisément arriver à faire lever le public avec son tube Le dernier jour du disco, devenu un hymne de fête. Côté musique, les Thursday Live Session pensées par Alfonso Ciualla reprennent du service avec l’electro blues de No Money Kids (27 octobre) et Lulu Van Trapp tendance rock, synth-pop (15 décembre).

Juste avant les fêtes de fin d’année, c’est un spectacle familial d’après l’œuvre de Jules Verne, une adaptation pensée par les créateurs de la comédie musicale consacrée à Tom Sawyer. Nommée aux Molières, le spectacle écrit par Ludovic-Alexandre Vidal et mis en scène par David Rozen retrace l’histoire du pari fou de Phileas Fogg, gentleman britannique, héros de cette histoire.

Les Voca People, le 10 décembre

Présentée comme des "talentueux extraterrestres" de la planète Voca, la troupe de Voca People allie comédie et performances vocales autour de classiques de la variété internationale. Après avoir tourné dans plus de 40 pays, avec plus de 3 millions de billets vendus, le spectacle arrive à Monaco dans une nouvelle version pleine "d’humour, d’émerveillement et d’énergie".

 

Paul Mirabel, le 12 janvier

Celui-là commence à se faire un nom dans le monde de l’humour. Zèbre, le nom de son spectacle "drôle et original" définit Paul Mirabel, qui avec son mètre 91 sera plutôt une girafe de l’humour. Le Montpellierain a sévi sur France Inter avant de prendre la route des scènes de France et passera pour la première fois à Monaco.

Baptiste Lecaplain, le 2 juin

L’humoriste présentera son nouveau spectacle, Voir les gens, qu’il décrit comme "une piscine à boules pour adultes, fun, coloré et ouvert à tout le monde". L’ex-animateur pour enfants d’un centre de Levallois-Perret s’est lancé en 2006 dans la comédie, oscillant entre la scène, le petit et le grand écran.

Dans ce troisième spectacle, Baptiste Lecaplain évoque notamment sa vie, ses filles et son rôle de père, la relation avec sa femme, sa vie de couple, mais aussi les dessins animés Disney, Ikea et sa passion pour les aspirateurs Dyson.

 

La billetterie des Sérénissimes de l’humour, qui débutent le 14 mars, est ouverte

C’est une affiche forte et renouvelée qui compose la nouvelle saison des Sérénissimes de l’humour, annoncée pour le printemps prochain. Élodie Poux ouvrira le bal le 14 mars. La jeune pousse de l’humour, dans son premier spectacle, Le syndrome du papillon, explique comment elle est passée d’animatrice périscolaire à humoriste. Un stand-up plein d’énergie porté par la musique d’Oldelaf.

Le lendemain, 15 mars, Olivier De Benoist, qui pose avec un bébé sur l’affiche de son nouveau one man show, racontera son quotidien de père qui accueille son quatrième enfant. L’occasion de dérives humoristiques sur la façon d’élever sa progéniture.

Jérémy Ferrari le 17 mars

Le 16 mars, ce sera le retour d’Arnaud Ducret qui n’est pas monté sur scène depuis cinq ans et qui lève le rideau, avec ce retour sur les planches, sur son intimité, plongeant dans les souvenirs de sa vie. Forcément, le show s’appelle That’s Life.

Puis le 17 mars, ce sera au tour de Jérémy Ferrari de s’offrir au public monégasque. L’humoriste connu pour son côté corrosif est lancé dans une méga tournée des plus grandes salles de France avec Anesthésie générale, son nouveau spectacle autour de la santé. La santé en général, et en particulier, car il revient sur son cas personnel et ses addictions.

Les Sérénissimes de l’humour concluront leur semaine monégasque avec, le 18 mars, un plateau spécial réunissant cinq nouveaux talents qui auront tous vingt minutes sur scène pour séduire le public.

Jeremy Ferrari, Olivier De Benoist, Arnaud Ducret et Elodie Poux, quatre formes d’humour en mars. Photo Pascal Ito/Elena Ramos et DR.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.