“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Par les entrepreneurs pour les entrepreneurs: "Placer l’innovation et l’humain au coeur de la société"

Lionel, Laure et Claire Peradotto ont lancé une gamme spéciale anti-Covid.

Lionel, Laure et Claire Peradotto ont lancé une gamme spéciale anti-Covid. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Par les entrepreneurs pour les entrepreneurs: "Placer l’innovation et l’humain au coeur de la société"

Claire PERADOTTO, co-gérante de l’entreprise Peradotto Publicités, partage sa vision d’une société plus collaborative et plus innovante.

Quel est l’ADN de Peradotto?

Peradotto Publicité est avant tout une entreprise familiale. Cette unité, c’est notre valeur première et elle trouve tout son sens en période de crise comme cela a été le cas cette année. C’est rassurant pour nos quarante collaborateurs de faire partie de ce noyau familial, de ne pas être des "epsilons".

Mon père, Roger Peradotto, a créé la société en 1963 à Nice. A l’époque, il réalisait des décors de cinéma. Aujourd’hui, nous sommes en cogérance avec mon frère Lionel et ma fille, Laure, nous a rejoint. C’est important, cette transmission, cette pérennité.

Nous sommes aujourd’hui spécialisés dans l’impression numérique grands formats de signalétique et d'identité visuelle sur tous types de supports: enseignes, kakemonos, décors de véhicules, panneaux, digital... pose et logistique. Et nous avons su conserver ce côté artisanal en réalisant des projets sur-mesure et être créatif, tout en étant capable d’assurer des volumes industriels avec notre bureau d'études.

Comment avez-vous affronté la crise sanitaire?

Nous avons créé une toute nouvelle gamme dès la sortie du confinement. Parce que l’agilité et la réactivité font également partie de nos valeurs; tout comme la performance et la qualité. Il fallait donc trouver et inventer de nouvelles solutions. Pour nos clients qui avaient des besoins inédits, notamment en hygiaphones (les vitres de protection de comptoir). Et puis, pour nous, qui devions maintenir notre activité.

C’est comme ça que nous avons lancé toute une gamme anti-Covid, mais sans l’aspect anxiogène. Nous avons mis au point des messages décalés et positifs comme: "brisons la glace", "souriez avec nous", "tous solidaires"... Aujourd’hui, 80% de la gamme de produits est toujours consacrée à la Covid: marquages au sol, cloisons de prévention, clefs sans contact, arches avec prise de températures, distributeurs de gel…

Et nous avons lancé un nouveau site Internet marchand en une semaine à peine: ren.fr "Ren" vient de l’égyptien mais aussi de Confucius. Cela représente l’amour et l’humanité, le partage. C'est une revendication de vouloir changer, vouloir faire le bien et véhiculer des valeurs positives.

Finalement, pendant cette période, nous avons été comme une navette, nous avons su manœuvrer parmi les vagues alors que certains de nos concurrents qui étaient davantage de gros paquebots ont eu plus de mal à réagir, à changer de direction.

Vous êtes membre Bpifrance Excellence depuis 2016, cela vous a-t-il aidé? 

Bpifrance, ils sont géniaux, ils ont vraiment réinventé la banque. C’est une banque de l’Etat qui a réussi à casser les modèles de la banque traditionnelle. Ils sont proches et réactifs et ils instaurent une relation de partenariat avec les entreprises. D’ailleurs, durant toute la crise sanitaire, Nicolas Dufourcq, le directeur général, était en direct avec les entrepreneurs chaque semaine. C’est une vraie chance.

Lionel et Claire Peradotto ont repris la société créé par leur père Roger Peradotto en 1963.
Lionel et Claire Peradotto ont repris la société créé par leur père Roger Peradotto en 1963. DR

Comment abordez-vous vos projets futurs? 

Il faut mettre l’innovation au coeur de tout. Et la clef, c’est le développement durable. Il faut absolument qu'on change de paradigme quand on voit ce qu’il se passe. Nous avons déjà amorcé ce virage l’an passé en intégrant le programme européen "Cedre" et en travaillant sur "l’upcycling".

Bâches, panneaux en plexiglas, alu dibond, toutes les chutes peuvent être réutilisées pour créer de nouveaux produits. Et nous avons tous les corps de métier pour en assurer la transformation : couturières, menuisiers, soudeurs… Aujourd’hui, on peut faire du zéro déchet et réaliser des économies puisqu’on ne transporte plus d’immenses bennes à jeter. Nous travaillons donc sur des nouveaux produits "deuxième vie" à proposer à nos clients

Un conseil aux futurs entrepreneurs?

Le monde de demain va être très dur et, selon moi, il doit reposer sur cinq économies: le numérique, le développement durable, l’économie locale, l’innovation et le sociétal.

Il faut pouvoir se réinventer, créer de nouveaux modèles de croissance durable et verte, de nouvelles formes de collaborations. Il faut penser autrement, aller vers l’autre, discuter, partager et mettre en place un cercle vertueux. Car nos meilleurs ambassadeurs, c’est notre entourage: nos clients, nos fournisseurs mais aussi nos collaborateurs. Il faut faire les choses ensemble. On l’a d’ailleurs vu avec la mobilisation pour les sinistrés et les entrepreneurs de l’arrière-pays. L’avenir repose sur l’entraide et la solidarité. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.