“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le projet MonacoTech se dévoile devant la Conférence diplomatique

Mis à jour le 25/04/2017 à 05:08 Publié le 25/04/2017 à 05:08
L'incubateur de start-up ouvrira ses portes à l'automne 2017.

L'incubateur de start-up ouvrira ses portes à l'automne 2017. Manuel Vitali / DirCom

Le projet MonacoTech se dévoile devant la Conférence diplomatique

À l'occasion de la Conférence diplomatique, qui réunit actuellement les ambassadeurs de Monaco à l'étranger, une présentation du projet MonacoTech a été faite par Fabrice Marquet, son directeur.

À l'occasion de la Conférence diplomatique, qui réunit actuellement les ambassadeurs de Monaco à l'étranger, une présentation du projet MonacoTech a été faite par Fabrice Marquet, son directeur.

En partenariat avec Monaco Telecom, et en relation avec « Station F » de Xavier Niel à Paris, MonacoTech est l'incubateur de start-up de l'État monégasque. Les objectifs de cette structure sont multiples : accompagner les projets innovants de création d'entreprise à Monaco ; faire émerger des sociétés à succès ; diversifier les activités en se positionnant comme une capitale d'innovation crédible et rayonnante ; induire des retombées économiques indirectes.

À terme, il s'agira de pérenniser les nouvelles sociétés et de les intégrer au tissu économique local.

Les projets locaux comme internationaux, dans tout domaine d'activité lié à la technologie, issus de personnes physiques ou morales, seront étudiés par un jury de professionnels.

Appel à candidatures lancé la semaine prochaine

Un local de 800 m² en open space, pouvant accueillir jusqu'à 15 start-up, soit une cinquantaine de sièges, avec une partie semi-publique et un espace de coworking, sera mis à disposition moyennant un coût de facturation au siège de 100 à 300 euros selon la formule.

Les start-up bénéficieront d'un appui en termes de conseil, de suivi, de soutien, d'accompagnement, de financement, lors des premières étapes de leur création.

L'appel à candidatures sera lancé la semaine prochaine, l'ouverture du site étant prévue à l'automne 2017.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct