“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Premiers smashes aujourd'hui

Mis à jour le 17/06/2017 à 05:26 Publié le 17/06/2017 à 05:25
Le spectacle sera au rendez-vous au Larvotto tout le week-end.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Premiers smashes aujourd'hui

Dès ce matin, la Principauté va vivre un week-end très beach.

Dès ce matin, la Principauté va vivre un week-end très beach. La 9e édition du FxPro Monte-Carlo Beach-volley féminin, organisée par la Fédération monégasque de volley-ball présidée par le prince Albert II, se déroulera sur les plages du Larvotto.

Très haut niveau

C'est la seule compétition monégasque et française inscrite au World Tour 2017 de la Fédération internationale de volley-ball. Elle promet des moments sportifs spectaculaires avec 16 des meilleures équipes mondiales qui s'affronteront pour un Price Money de 10 000 $, réparti selon le classement, ainsi que pour la Coupe du Prince.

Trente-deux athlètes, dont les reines du beach-volley dans le monde - les Brésiliennes et les Américaines -, disputeront des matchs acharnés sur le sable monégasque. Eu égard au très haut niveau des joueuses, les sets se gagneront sur la stratégie, la technique, la rapidité et la puissance.

Les volleyeuses étant en pleine préparation des championnats du monde qui auront lieu cet été à Vienne, le tournoi monégasque sera un test fondamental qui laisse imaginer le très haut niveau de la compétition. Vous allez vous prendre au jeu !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.