“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

N3M : un pas vers le maintien

Mis à jour le 23/03/2016 à 05:16 Publié le 23/03/2016 à 05:16
Les filles de Mickael Blondeau, avec cette belle victoire contre Firminy, peuvent encore espérer décrocher leur billet pour l'élite.

Les filles de Mickael Blondeau, avec cette belle victoire contre Firminy, peuvent encore espérer décrocher leur billet pour l'élite. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

N3M : un pas vers le maintien

Le club du président Christian Palmaro, qui compte trois équipes en divisions Nationales, se devait de réagir après une seule victoire sur trois rencontres lors de la précédente journée.

La formation de N3, coachée par Gilles Brillant restait sur 3 défaites de rang. La victoire face à Antibes, la lanterne rouge, était indispensable à domicile pour éviter une fin de saison compliquée. Les joueurs du Rocher ont réagi de la plus belle des manières, en s'imposant devant son public, 3 sets à 1 (25-13, 20-25, 25-17, 27-25).

Ce succès leur permet de prendre cinq points d'avance sur la zone de relégation, gagnant une place en repassant devant Mougins à la 7e place.

« C'est une victoire qui nous fait forcément du bien au vu de notre situation avec cette rencontre, nous pouvons maintenant envisager les prochaines rencontres avec plus de sérénité.»

N2F ? Une victoire pleine d'autorité

L'équipe féminine de Mickael Blondeau avait conscience avant cette rencontre qu'une défaite, en laissant ne serait-ce qu'un point, condamnerait quasi définitivement les espoirs de montée en Elite.

Avec force et caractère, les Monégasques se sont imposées largement contre Firminy, 3 sets à 0 (25-12, 25-13, 25-19). Ce succès était indispensable puisque dans le même temps, le leader, Nîmes, l'a emporté sur le même score et conserve ainsi ses 4 points d'avance sur la N2F de l'ASM.

Il reste encore trois rencontres, soit 9 points à prendre, les filles pouvant encore espérer... La déception du week-end vient cette fois-ci de l'équipe première masculine, dirigée par Dragan Pezelj. Malgré sa belle performance face au leader la semaine dernière, les Adémistes se sont cette fois inclinés lourdement, 3 sets à 0. Avec ce revers, l'équipe de Dragan permet à Mende d'être officiellement en Elite, perdant par la même occasion sa place de dauphin, qu'elle tenait depuis le début de cette phase de Play-offs, au profit d'Alès. La N2M se retrouve maintenant 3e, à égalité de points avec le 4e.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.