“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'AS Monaco Volley-ball fait sa rentrée et ambitionne d'atteindre le "niveau supérieur"

Mis à jour le 07/09/2018 à 19:27 Publié le 07/09/2018 à 19:12
Les nouveaux effectifs des deux équipes seniors pour la nouvelle saison.

Les nouveaux effectifs des deux équipes seniors pour la nouvelle saison. Photo ASMVB

L'AS Monaco Volley-ball fait sa rentrée et ambitionne d'atteindre le "niveau supérieur"

Septembre est synonyme de rentrée. Alors, comme bon nombre de sportifs monégasques, les volleyeurs de la Principauté ont repris le chemin des terrains avec des objectifs bien scellés

"Nous sommes dans le top 3 des clubs français", précise Mickaël Chamy, entraîneur de beach-volley et membre du comité directeur du club.

Avec plus de 580 licenciés en volley-ball et beach-volley, c'est tout naturellement que le club de la Principauté se classe parmi les plus gros de l'hexagone. L'ASMVB compte près de 28 équipes dans les différentes catégories allant des poussins aux équipes nationales, du loisir à la compétition.

Et cela, sans oublier les petites têtes blondes qui débutent balle en main face au filet.

Une initiation
dès 4 ans

Créée l'an passé, la section baby-volley va entamer une deuxième saison dès le 22 septembre prochain, pour les enfants âgés de 4 à 6 ans. Les cours auront lieu au stade des Moneghetti de 10 heures à midi, tous les samedis.

"Nous avions entre dix et quinze enfants pour la première année. Nous avons eu de très bons retours, alors nous continuons cette initiation, qui se déroule dans une ambiance très conviviale. Avec les petits, nous faisons beaucoup d'exercices de motricité, on leur apprend à se repérer dans l'espace et à réceptionner la balle. C'est plus une approche du sport que nous voulons leur inculquer", indique Mickaël Chamy.

Cette section baby-volley s'inscrit dans une volonté de vouloir ouvrir les portes du club au plus grand nombre. Qui sait? Ces petits volleyeurs en herbe feront peut-être un jour partie des équipes seniors de l'ASMVB.

Une saison, deux montées ?

Cette saison s'annonce pleine de défis. Que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, on vise l'échelon supérieur. Et comme l'estime Mickaël Chamy, "les deux équipes ont tout pour réussir. Les garçons n'ont jamais été forts selon moi, et les filles connaissent déjà le niveau supérieur. Et puis il y a eu pas mal de changements pendant la trêve estivale."

Du côté des féminines, de nouvelles joueuses sont venues renforcer l'effectif et un nouvel entraîneur a pris la tête. Il s'agit d'une femme, qui se prénomme Petia Popova.

Ancienne joueuse professionnelle, cela fait près de 19 ans qu'elle entraîne. Son expérience parle pour elle et son objectif, cette saison, sera de faire retrouver à son équipe la Division Élite (2e échelon national) qu'elle a quittée en fin de saison dernière, par manque d'expérience, mais aussi de moyens sur le plan financier et sportif.

À souligner que leur montée ne s'était pas passée dans les meilleures conditions, mais le passé appartient au passé et elles auront une saison pour montrer qu'en Nationale 2, elles ne sont pas à leur place.

"Une belle marche
à franchir"

Chez leurs homologues masculins, voilà près de 5 ans qu'ils évoluent en Nationale 2. Et cette année pourrait bien être celle de la montée, mais il faudra toutefois bien se préparer si tel est le cas.

Car comme le souligne Mickaël Chamy, "quatre-vingt-dix pour-cent de nos joueurs sont encore là, mais nous avons également recruté des joueurs d'expérience. Si nous montons, il faudra que l'on soit prêt. C'est une belle marche à franchir. Nous atteindrons un niveau quasi professionnel et comme pour les féminines, le but n'est pas de faire l'ascenseur."

Le ton de cette saison 2018/2 019 est donné.


La suite du direct