“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Départ mitigé pour les Monégasques

Mis à jour le 09/10/2018 à 05:06 Publié le 09/10/2018 à 05:06
Claudia Verdino (plot n°1), au départ du 200 m 4 nages, ne fera pas mieux qu'une 31e place au classement général. Emilien Puyo, lui, a signé un super chrono au 100 m dos.

Départ mitigé pour les Monégasques

Les beach-volleyeurs monégasques étaient les premiers en lice aux JOJ ce dimanche.

Les beach-volleyeurs monégasques étaient les premiers en lice aux JOJ ce dimanche. Face au Costa Rica, dans la poule G, Olivier Lanteri et Ludovic Palmaro ont dû baisser pavillon (21-11, 21-17). Une première défaite au goût amer : « On a commis trop de fautes directes. C'est dommage car nos adversaires semblaient à notre portée. » Jana Zyani, le coach, n'y allait pas par quatre chemins : « Quand on rentre sur un terrain, il ne faut pas être des agneaux… » Le match suivant, ce sera contre le Ghana.

Un peu plus tard, en présence du prince Albert II, c'était au tour de la nageuse Claudia Verdino de se mettre à l'eau sur le 200 m 4 nages. Un chrono de 2'32''14 et une 31e place au final. « Je n'étais pas trop stressée, mais c'est toujours excitant de nager avec des filles de ce niveau-là. » Prochaine course de Claudia : le 200 m dos.

En revanche, hier, le jeune Emilien Puyo (15 ans) a réussi ses débuts pour son entrée dans ces JOJ. En lice dans l'épreuve du 100 m dos, le nageur « rouge et blanc » a signé un chrono de 1'03''06, à 7 centièmes de son meilleur temps de l'été. « Emilien fait le meilleur temps de passage au 50 m en 29 secondes. Le retour a été plus compliqué, mais il s'est battu jusqu'au bout. C'est encourageant pour sa saison à venir. »

Prochaine course à Buenos Aires pour Emilien Puyo, le 200 m dos ce vendredi 12 octobre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct