Rubriques




Se connecter à

Coupe de France de Volley : l'ASM s'arrête en 1/16e

Les équipes de N2 de l'AS Monaco Volley-Ball se sont toutes les deux inclinées samedi dernier au gymnase des Moneghetti en 1/16e de finale de la Coupe de France.

PIERRE DU TERRAIL Publié le 23/12/2015 à 05:07, mis à jour le 23/12/2015 à 05:07
Malgré cette élimination en Coupe, l'équipe de N2 masculine, coachée par Dragan Pezelj, réalise une belle saison, misant maintenant sur les play-offs. (DR)

Les équipes de N2 de l'AS Monaco Volley-Ball se sont toutes les deux inclinées samedi dernier au gymnase des Moneghetti en 1/16e de finale de la Coupe de France.

Dès le tirage au sort, la N2 Masculine avait conscience du challenge qui l'attendait face à une équipe de Fréjus évoluant en Nationale 1. D'autant que, pour cette rencontre, la formation de Dragan Pezelj se voyait dépourvue de quelques joueurs cadres. C'est donc sans grande surprise que l'ASM s'inclinait à ce stade de la compétition, 3 sets à 1 (23-25, 17-25, 25-17, 21-25).

Mais l'entraîneur analysait sereinement cette élimination : « Forcément, on aurait aimé aller plus loin dans cette épreuve mais, au vu de notre effectif pour ce match et de notre adversaire du jour, c'était difficile. »

L'équipe compte maintenant utiliser à bon escient cette trêve hivernale afin de faire face aux échéances de l'année 2016, notamment les play-offs.

 

Une défaite sans regret

Côté féminines, les protégées de Mickael Blondeau, avec cette rencontre face à Mougins, avaient pour ambition de se qualifier pour les 1/8e de finale. Mais avec un effectif très limité de seulement six joueuses, l'ASM a vite revu son objectif à la baisse, l'essentiel étant alors de ne rien lâcher et de tenter de créer l'exploit. L'exploit n'aura pas lieu, la N2F s'inclinant finalement 3 sets à 0 (21-25, 18-25, 22-25).

Malgré le résultat, l'entraîneur restait positif : « Même si nous avons perdu sur le score de 3 à 0, je trouve que nous avons fait un bon match en effectif réduit. Nous sommes tout de même parvenues à rivaliser pendant deux rotations avant d'être lâchées pendant le money time. »

Le président Christian Palmaro restait quant à lui toujours optimiste malgré ces deux défaites : « Nos deux équipes de N2 terminent certes sur une mauvaise note cette année, mais le plus important reste le fait qu'elles soient toujours bien placées en championnat dans l'optique des play-offs. Nos deux formations peuvent toujours espérer terminer premières de la phase aller du championnat. »

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.