“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Vendée Globe: le skipper toulonnais Sébastien Destremau au bord de l’abandon

Mis à jour le 02/01/2021 à 23:30 Publié le 02/01/2021 à 23:27
Le navigateur toulonnais, dernier au classement, rencontre de sérieux problèmes avec son bateau.

Le navigateur toulonnais, dernier au classement, rencontre de sérieux problèmes avec son bateau. Photo DR

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Vendée Globe: le skipper toulonnais Sébastien Destremau au bord de l’abandon

Alors que la tête de flotte du Vendée essuie les rafales et une grosse mer au large du cap Horn, Sébastien Destremau (Merci), qui ferme la marche du classement, est au bord de l’abandon en raison de "multiples problèmes techniques survenus depuis le 16 décembre", a-t-il expliqué.

Classé 27e, à plus de 6.500 milles du leader Yannick Bestaven (Maître Coq), le navigateur toulonnais a indiqué samedi matin à la direction de course qu’il envisageait sérieusement de se retirer du Vendée Globe.

Seul concurrent de la flotte à ne pas avoir franchi le cap Leeuwin, à la pointe ouest de l’Australie, Destremau doit composer sans pilote automatique et, depuis le 31 décembre, sans barre franche (celle-ci ayant cédé).

Le bateau, à la dérive, n’avance qu’à quatre nœuds, porté seulement par le foc alors que la grand-voile est affalée.

"Dans ces conditions, je ne vais pas pouvoir continuer le Vendée Globe et devrais me résoudre à abandonner (...) A ce jour, je ne pense pas avoir d’autres choix", écrivait samedi matin le "skipper à la casquette en carton".

Le navigateur de 56 ans, s’il venait à mettre pied à terre pour réparer "correctement", se verrait contraint à l’abandon officiel du Vendée, le septième depuis le départ des Sables-d’Olonne le 8 novembre dernier.

Toutefois, il envisagerait de poursuivre l’aventure du tour du monde en solitaire hors course. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.