“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Rambler 88 remporte la 12e Palermo-Montecarlo

Mis à jour le 25/08/2016 à 05:03 Publié le 25/08/2016 à 05:03
Le bateau vainqueur de la course en pleine action.

Le bateau vainqueur de la course en pleine action. Andrea Carlon

Rambler 88 remporte la 12e Palermo-Montecarlo

Barré par le Néo-Zélandais Brad Butterworth, le sloop de 27 mètres a terminé en tête de la course de 500 milles nautiques. Sans parvenir à battre le record de vitesse de l'épreuve

Il est arrivé dans la soirée de mardi. À 22 heures, Rambler 88, barré par Brad Butterworth, a coupé, le premier en temps réel, la ligne d'arrivée de la 12e Palermo-Montecarlo. Ce sloop de 27 mètres, déjà vainqueur des Voiles de Saint-Barth en 2015 et 3e de la Rolex Sydney-Hobart la même année, rallonge ainsi son palmarès.

57 bateaux de 11 nationalités

Comme il le pressentait avant le départ et en raison des conditions météorologiques de vent contraire sur le parcours pour la tête de la flotte, le Néo-zélandais, quadruple vainqueur de l'America's Cup, ne parvient pas à battre le record de vitesse de l'épreuve.

Il avait été établi l'an dernier par le maxi de 100 pieds Esimit Europa 2 en 47 heures, 46 minutes et 48 secondes.

Organisée par le Circolo della Vela Sicilia, en collaboration avec le Yacht-club de Monaco et le Yacht-club Costa Smeralda, cette course de 500 milles nautiques réunissait 57 bateaux représentant 11 nationalités, dont six maxi-yachts. Cette épreuve est également la quatrième et dernière étape du Mediterranean Maxi Offshore Challenge 2016 de l'International Maxi Association (IMA).

Après un beau départ groupé, donné dimanche dans le golfe de Mondello, avec une petite brise de 7 à 8 nœuds, les concurrents ont ensuite rencontré des conditions musclées, à l'approche de Porto Cervo avec des vents à 25 nœuds.

Des conditions météorologiques qui ont contraint sept équipages à l'abandon, à l'instar de Ville de Genève, alors troisième, ou Extra 1 à Massimo Barranco, vainqueur de l'épreuve en 2015.

Le voilier monégasque futuriste Infinity, le seul monocoque à foil produit en série, appartenant à Gordon Kay, est arrivé hier matin à 10 h 26.

La remise des prix est programmée ce vendredi 26 août à 19 h 30 au Yacht-club.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct