“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'Imoca Malizia II, aux couleurs de Monaco, termine 12e de la Transat Jacques Vabre

Mis à jour le 12/11/2019 à 09:03 Publié le 12/11/2019 à 06:40
Malizia II - Yacht-club de Monaco est arrivé hier au Brésil, après un peu moins de 15 jours de course depuis Le Havre.

Malizia II - Yacht-club de Monaco est arrivé hier au Brésil, après un peu moins de 15 jours de course depuis Le Havre. Transat Jacques-Vabre

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'Imoca Malizia II, aux couleurs de Monaco, termine 12e de la Transat Jacques Vabre

Le bateau du Yacht-club de Monaco a franchi, lundi peu avant midi, heure de la Principauté, la ligne d’arrivée à Salvador de Bahia, au Brésil, en pointant à la 12e place dans la catégorie Imoca

Il était précisément 11 h 43 min et 43 secondes, hier, heure française, lorsque Boris Herrmann et Will Harris ont franchi la ligne d’arrivée de la 14e édition de la Transat Jacques-Vabre. Parti du Havre le 27 octobre sur Malizia II, le bateau du Yacht-club de Monaco, l’équipe princière termine à la 12e position dans la catégorie Imoca.

Le duo aura mis 14 jours, 22 heures, 28 minutes et 43 secondes pour parcourir les 4.350 milles théoriques depuis Le Havre, à la vitesse moyenne de 12,13 nœuds. Malizia II, en réalité, a navigué sur 4 979 milles, à 13,89 nœuds de moyenne. Son écart avec le vainqueur de la catégorie, Apivia, est d’un jour, 10 heures et 20 minutes.

Une 12e place très disputée

Pour sa deuxième participation à la transat sur le bateau monégasque, Boris Herrmann a choisi Will Harris, jeune Britannique de 25 ans, qui a fait brillamment ses classes sur le circuit Figaro. Ils se connaissaient bien et entendaient jouer le tout pour le tout sur cette Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre où la concurrence est rude.

Ils partent bille en tête, rapides et efficaces sur toute la remontée de la Manche, se positionnant à la 2e place au large de Perros-Guirec. Rapidement distancé par les nouveaux foilers, Malizia II fait le choix, avec Prysmian Groupe, de continuer vers l’ouest, sur une option moins tranchée qu’Hugo Boss, car positionné un peu plus sud.

Boris et Will rejoignent alors Yannick Bestaven et Roland Jourdain (Maître CoQ) et Louis Burton et Davy Beaudart (Bureau Vallée 2). Quand la sanction tombe, le foiler gris de génération 2015 sera le dernier à obliquer vers le sud.

Avec les partisans de l’ouest, il parvient à filer plein sud et sera au coude à coude avec Hugo Boss, au moment où ce dernier arrête la course suite à un choc avec un objet flottant non identifié (Ofni) dans le nord-ouest de Canaries.

Dans le sillage de Maître CoQ, Malizia II - Yacht-club de Monaco se lance dans une grosse bagarre avec Corum et Groupe Apicil qui durera jusqu’au final le long des côtes brésiliennes. Une 12e place âprement disputée!

Lors de la dernière édition, le bateau monégasque avait terminé à la 4e place.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.