“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La Suisse domine le Team Racing

Mis à jour le 25/01/2016 à 05:07 Publié le 25/01/2016 à 05:07
Les jeunes régatiers sur Optimist n'ont rien lâché pour tenter de décrocher la victoire finale qui revient à la Société Nautique de Genève.

Les jeunes régatiers sur Optimist n'ont rien lâché pour tenter de décrocher la victoire finale qui revient à la Société Nautique de Genève. F. Terlin

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

La Suisse domine le Team Racing

Week-end chargé pour le Yacht Club de Monaco qui organisait dernièrement la Monaco Optimist Team Race.

Week-end chargé pour le Yacht Club de Monaco qui organisait dernièrement la Monaco Optimist Team Race. Cette épreuve, organisée avec le soutien de FxPro, Eventica, Fon Bet et Slam, est réservée à 16 équipes de jeunes de moins de 14 ans. Elle accueille les clubs les plus compétitifs (11 nations), venant cette année tant du nord de l'Europe que de l'Afrique du Nord. Son format original de régate sous forme de match par équipage de quatre met en valeur les qualités techniques, tactiques et l'esprit de solidarité.

Avec 120 matchs disputés lors ces journées de régate, Alfredo Ricchi, PRO, ne cachait pas sa satisfaction, entouré de Chris Atkins, vice-président de la World Sailing : « Les infrastructures sont adaptées pour l'organisation d'un tel événement, tant sur l'eau qu'à terre. Les jeunes ont apprécié le spectacle de cirque offert à l'occasion du Festival. Nous devons continuer à développer cette épreuve qui connaît un grand succès comme en témoignent le niveau général des participants et la demande de participation venant du monde entier ».

Les Monégasques en bonne place

Les trois premiers jours de Round Robin ont permis de sélectionner les huit meilleures équipes pour les phases finales. C'est le Gstaad Yacht Club, quadruple vainqueur de l'épreuve, qui a pris la tête de la compétition, devant Genève, les Danois et les jeunes régatiers de Monaco. En se plaçant à la quatrième place, à deux points seulement du leader, avec 10 victoires sur 14 matchs, la satisfaction était grande du côté monégasque et du coach Margaux Meslin. Cette jeune équipe était emmenée par Simon Maltsev, Logan Vician, Lucas Frederiksen et Andrea Tortella. Les phases finales en deux manches gagnantes ont désigné les deux équipages suisses pour le titre tandis que la délégation PACA s'emparait de la troisième place devant Cardiff.

En finale, il a fallu attendre la dernière manche pour départager les deux équipages helvètes, la victoire revenant à la Société Nautique de Genève, avec une équipe composée de quatre membres de l'équipe nationale suisse, dont Max Wallenberg, 9e au championnat d'Europe : « Nous tenions à ramener ce trophée à notre club, qui était détenu depuis trois ans par nos voisins valaisans de Gstaad ».

Ce qu'ils en pensent

Simon Maltsev,
14 ans, Team Captain de l’équipe du YCM
« Cette compétition est toujours bien organisée et s’améliore à chaque édition. C’est un bel événement auquel je suis fier de participer. C’est dommage, on n’a pas eu assez de temps pour se préparer et on avait deux nouveaux dans l’équipe qui n’avaient jamais fait ce genre d’épreuve. C’était donc un peu juste pour affronter des équipes de ce niveau mais nous avons progressé chaque jour et je vois déjà la différence. Je suis parti faire mes études en Angleterre mais je reviens dès qu’il y a une régate pour aider mon équipe. La voile est une passion, j’espère en faire mon métier plus tard. »

Les grands aussi!

L’acte 3 des Monaco Sportsboat Winter Series pour les J/70 se tenait au même moment avec huit courses disputées en trois jours. Sous le soleil et un vent soutenu de Sud-Ouest, les conditions étaient optimales pour accueillir les régatiers venant du Nord de l’Europe, à l’instar des 8 équipages allemands, des 3 Suédois et des 2 Russes. Ils étaient 34 sur la ligne de départ, Monaco s’étant imposé comme un pôle de régate hivernal en Europe pour préparer les grands rendez-vous de la saison à venir. Le Suédois Oscar Lundqvist (Fanny) s’impose avec huit points d’avance sur l’Anglais Charlie Esse (Baby J), revenu en force le dimanche et l’Allemand Claas Lehmann (Tre Makreller), qui ne remporte aucune manche mais reste le plus constant aux avant-postes tout au long du week-end. Belle performance du sociétaire du YCM, Stefano Roberti (Piccinina), qui engrange le plus grand nombre de victoires de manches durant le week-end, démontrant que la flotte monégasque, composée de 18 unités, monte en puissance. Prochain rendez-vous sportif avec la 32e édition de la Primo Cup-Trophée Crédit Suisse, grande classique méditerranéenne, organisée sur les deux premiers week-ends de février.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.