“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

lire le journal

Fréjus/Saint-Raphaël

C'est en direct

C'est pour vous

1611297000
L'ex-Premier ministre Edouard Balladur et son ministre de la Défense François Léotard, le 15 novembre 1994, à Paris

"J'ai toujours pensé que tout ça était légal": Entre trous de mémoire et digressions, le dialogue de sourds entre la cour et François Léotard au procès Karachi

"Mais quel est le rapport ?" Entre digressions et trous de mémoire, la Cour de justice de la République (CJR) a poursuivi jeudi le difficile interrogatoire de François Léotard, jugé à Paris avec Edouard Balladur pour le financement de la campagne de ce dernier à la présidentielle de 1995.
1611252360
En 2002, Jean Graton était l'un des invités d'honneur du premier festival de BD de Roquebrune-sur-Argens, où il avait posé ses crayons trente ans plus tôt.

Jean Graton, citoyen généreux et discret à Roquebrune-sur-Argens

Pendant plus de trente ans, il a fait la navette entre Bruxelles et Roquebrune-sur-Argens. Jean Graton, qui vient de mourir à l'âge de 97 ans, avait posé ses crayons dans le Var en 1972. Installé dans le quartier de La Bouverie, le père de Michel Vaillant habitait à un jet de pierre d'un autre géant du 9e Art : le dessinateur Tibet.
1611209460
L'ancien Premier ministre Edouard Balladur, arrive devant la Cour de justice de la République, à Paris le 19 janvier 2021

Dans l'affaire Karachi, "rien ne m'aura été épargné", dit Balladur à son procès, Léotard nie "s'être occupé" des commissions

"Rien ne m'aura été épargné". Jugé à Paris pour des soupçons de financement occulte de sa campagne présidentielle de 1995, Edouard Balladur a longuement dénoncé mercredi un dossier bâti sur des "rumeurs" et des accusations "mensongères". A ses côtés, sur le banc des accusés, François Léotard, ancien maire de Fréjus et ministre de la Défense à l'époque des faits.
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0