“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Yves Serroni, un amoureux au coeur de la montagne

Mis à jour le 06/10/2018 à 05:18 Publié le 06/10/2018 à 05:18
Aujourd'hui, une randonnée est organisée en la mémoire de Yves Serroni, au bout de laquelle un dernier hommage va lui être rendu. Là, au cœur de la montagne dont il était amoureux et dont il aimait, aussi, transmettre la passion.	(DR)

Yves Serroni, un amoureux au coeur de la montagne

moulinet

Endeuillé, le village a beaucoup pleuré cet été la disparition de Yves, et l'église avait été alors trop petite pour accueillir tout le monde lors de ses obsèques. Le départ, le 17 juillet dernier, de Yves Serroni à l'âge de 55 ans a été une blessure déchirante pour ses proches, ses nombreux amis et tout Moulinet. Seuls, sans doute, la force du temps et la puissance des montagnes parviendront à la cicatriser, laissant alors serein le souvenir d'un visage souriant et solaire.

Dernier hommage aujourd'hui

Né en 1963, Yves Serroni était un véritable enfant du pays. Issu d'une vieille famille moulinoise, par sa maman Viviane Pellegrini, le petit garçon est rapidement tombé amoureux de ses paysages dont la beauté était aussi celle d'une faune et d'une flore qui le fascinaient. Avant de partir, à l'âge du collège, étudier à Nice. Là, depuis 32 ans, il y exerçait en tant que technicien à la compagnie des eaux. Mais l'appel de Moulinet et ses amis était criant chaque week-end.

Pour rien au monde, il n'aurait alors manqué l'occasion de parcourir les hauteurs de Moulinet qu'il connaissait si bien. Les randonnées, le vélo, la chasse, la pêche, les champignons... Ces passions de Yves, qu'il aimait partager, s'accompagnaient aussi de sa forte implication dans la vie et les festivités du village. Sa gentillesse n'avait d'égal que son amour pour Moulinet, ses sentiers et sa richesse. Sa femme Roseline - qu'il connu lorsqu'ils étaient enfants à Moulinet - et son fils Pierrick ont tenu à respecter la dernière volonté d'Yves. Aujourd'hui, au terme d'une randonnée organisée en son honneur, un tout dernier hommage lui sera rendu sur le «Payer», une crête superbe surplombant Moulinet avec une vue imprenable sur la mer et les montagnes. Ses montagnes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.