“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Yann Siccardi : Ne pas trop gamberger

Mis à jour le 05/08/2016 à 05:03 Publié le 05/08/2016 à 05:03
Le gymnaste Kevin Crovetto.

Yann Siccardi : Ne pas trop gamberger

« On attend la compétition depuis notre arrivée il y a une semaine.

« On attend la compétition depuis notre arrivée il y a une semaine. Je m'entraîne tous les jours.

Afin de s'entraîner au mieux, on a trouvé des Ukrainiens et des Marocains, des gens que l'on voit toute l'année sur le circuit. Ce sont des copains et il n'y a donc aucun problème. J'essaie de ne pas trop gamberger en attendant le jour J. On savoure chaque instant, parce que c'est vraiment une expérience humaine hors du commun.

Chaque moment est bon à prendre. Au village, tous les sportifs ont « la banane » et sont là pour vivre et partager leur passion à fond, il n'y a donc aucune raison que ça se passe mal.

À quelques heures de la compétition, je me sens bien : j'ai réussi à faire du judo tous les jours, sans trop me fatiguer mais en restant actif, ce qui est important.

Le plus dur à gérer est le mental. Dans le village, on croise des adversaires et le danger serait de se mettre trop vite dedans. Il ne faut surtout pas se laisser « bouffer » par le stress. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct