“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Xiaoxin Yang au pied du podium à Minsk

Mis à jour le 28/06/2019 à 10:02 Publié le 28/06/2019 à 10:02
La pongiste Xiaoxin Yang échoue de peu au pied du podium.

La pongiste Xiaoxin Yang échoue de peu au pied du podium. COM

Xiaoxin Yang au pied du podium à Minsk

Sortie de peu en demi-finale, la pongiste monégasque a échoué dans sa quête de médaille de bronze. Le bilan des athlètes monégasques à Minsk reste très honorable

Cinq Monégasques étaient engagés aux Jeux européens, qui se sont déroulés à Minsk du 21 au 30 juin. Après les 18es Jeux des petits Etats d’Europe au Monténégro, où les Monégasques ont fait le plein de médailles (48), les athlètes de la Principauté reviennent bredouilles de Biélorussie, malgré d’honorables résultats.

Tennis de table Xiaoxin Yang au bout de l’effort

Dès le premier jour, la pongiste monégasque annonçait la couleur face à la Britanique Tin-Tin Ho (succès 4-0) et l’Ukrainienne Margaryta Pesotska (4-1) qui l’avait battue au Qatar. En huitièmes de finale, elle affrontait la Biélorusse Viktorya Paulovich dans une salle tout acquise à sa cause. Pas de quoi entraver la détermination sans faille de Xiaoxin Yang (victoire nette et sans bavure, 4-0).

En quarts de finale, elle poursuivait sur sa très belle lancée face à la Russe Polina Mikhailova (4-0).

En demi-finale, mercredi, elle croisait le fer avec l’Allemande Han Ying. Dans ce match âprement disputé, après avoir été menée trois manches à une, Xiaoxin Yang revenait à 3-3. Mais elle devait malheureusement céder lors de la dernière (9-11), après 1 h 10. Rageant car si proche de la finale…

Pour la 3e place, face à Xia Lian Ni (Luxembourg), la représentante de la Principauté débutait idéalement (2-1). Mais son adversaire revenait très bien dans la partie pour s’imposer (4-2) et s’octroyer le bronze. La Monégasque échouait donc au pied du podium. Frustrant.

Boxe Hugo Micallef dans le top 8

Pour son premier combat à Minsk, le jeune boxeur Hugo Micallef (- 69 kg) n’a pas fait de détails contre le Slovaque Thomas Zold (5-0). En huitièmes de finale, lundi, face au Belge Nabil Messaoudi, dans un duel sans concession et très disputé, le Monégasque l’emportait de peu (3-2).

Ce deuxième combat laissait cependant des traces physiques (œdème rétro capsulaire au niveau de l’épaule et œil touché).

Mercredi, en quarts de finale, il affrontait le Britannique Pat Mc Cormack (en lice aux JO de Rio en 2016, vainqueur des jeux du Commonwealth en 2018). Sans complexe, Hugo était cependant obligé de s’incliner au terme des 3 rounds (décision unanime des juges 5-0). Belle performance pour le boxeur monégasque qui termine ces Jeux dans le top 8.

Judo Yann Siccardi et Cédric Bessi avec les honneurs

Premier sur les tatamis biélorusses, Yann Siccardi (-60 kg) retrouvait le Français Luka Mkheidze (21e mondial) qu’il connaît bien. Faisant preuve d’une belle résistance, à l’attaque durant tout le combat, il n’a jamais baissé les bras, ne s’inclinant que par waza-ari.

Le tirage au sort n’a pas épargné Cédric Bessi (-73 kg) opposé à l’Azéri Rustam Orujov (numéro 1 mondial, champion du monde). Loin d’être ridicule, Cédric Bessi a tenu la distance avant de baisser pavillon par ippon. « Je félicite Yann et Cédric, qui se situent au 80e rang mondial, pour leur engagement et leur persévérance. La barre était haute face à des adversaires de qualité, mais ils n’ont pas démérité », souligne Marcel Pietri, leur entraîneur.

Cyclisme Victor Langellotti handicapé par une blessure

Dimanche, Victor Langellotti était contraint d’abandonner dans l’épreuve de la course sur route, à deux tours de l’arrivée, en raison d’une douleur au scaphoïde, blessure contractée en compétition en Belgique la semaine précédent les Jeux. Une décision prise d’un commun accord avec son entraîneur Guido Possetto.

Mardi, le cycliste monégasque a terminé 34e du contre-la-montre avec un chrono de 38’14’’25.

Le cycliste Victor Langellotti, 34e du contre-la-montre.
Le boxeur Hugo Micallef termine dans le top 8 de ces Jeux (ici avec son entraîneur Juan Gonzalez).
Les judokas Cédric Bessi et Yann Siccardi, aux côtés de leur entraîneur Marcel Pietri.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.