“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Vous rêvez de vous offrir un meuble du légendaire Carlton? La vente aux enchères débute lundi

Mis à jour le 07/05/2021 à 23:05 Publié le 09/05/2021 à 09:00
Le mobilier de la suite Grace Kelly, princesse iconique et actrice légendaire devrait susciter le rêve et l’envie dans le monde entier.

Le mobilier de la suite Grace Kelly, princesse iconique et actrice légendaire devrait susciter le rêve et l’envie dans le monde entier. (Photos Maison Aguttes)

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Vous rêvez de vous offrir un meuble du légendaire Carlton? La vente aux enchères débute lundi

Mobiliers des plus belles suites et de la réception du mythique cinq étoiles de Cannes sont à acquérir dans une vente aux enchères en ligne orchestrée par Aguttes dès ce lundi. L’émotion à quel prix ?

Combien pour la coiffeuse devant laquelle Julia Roberts s’est refait une beauté en 2016 avant sa première montée des marches?

Quel prix pour le lustre monumental qui a trôné quarante ans dans le bar, témoin lumineux du défilé iconique des plus grandes stars du 7e art?

C’est tout l’enjeu -et le sel -de cette vente aux enchères en ligne orchestrée par la maison Aguttes, qui débute ce lundi et se clôturera le 26 mai.

Avec 600 lots à glaner. Tous estampillés d’un précieux timbre Carlton Cannes.

Émotionnel

Sur ce chariot à pâtisseries (ou à fromages) en bois, une plaque au nom du Carlton. Ses enchères débuteront à 75e.

A acquérir, le mobilier de style qui peuplait depuis de nombreuses décennies les plus somptueuses suites du célèbre cinq étoiles de la Croisette. Mais aussi les espaces de réception. À peine 16 jours pour tenter de se payer une part du rêve.

D’un siècle d’Histoire. Celle de Grace Kelly qui croisa le regard du prince Rainier dans le grand salon en 1955.

Celle de Barack Obama qui en 2011 pour le G20 était logé dans la suite Sean Connery, 90 ans après la délégation de la Société des Nations en 1922.

Ou encore celles de Leonardo DiCaprio et Brad Pitt qui y ont résidé pour la sélection de Once Upon a time in Hollywood en 2019...

"Cette vente a un côté très émotionnel", souligne Giuseppe Vincelli, directeur du Carlton. Ce sont aussi les vestiges, inestimables, d’une époque bientôt révolue.

Car le fleuron cannois, édifié en 1913, se consacre à un pharaonique chantier de rénovation et d’extension pour ne rouvrir qu’en 2023. Parés de nouveaux atours...

Cet ensemble cave à cigares, fauteuil cabriolet et lampe illustrent l’ambiance du bar qui a vu défiler les icônes du cinéma durant ces dernières décennies. La mise à prix de ce lot est de 150 e.
Présent dans le bar de l’hôtel, ou il a éclairé le gotha du cinéma des quarante dernières années, ce lustre monumental qui mesure 1,40m de haut pour 1,20m de large, sera mis à prix à 75 e
(CPhoto DR)
"On souhaite laisser une chance à tout le monde"

Maud Vignon, clerc spécialisée chez Aguttes, est chargée de cette vente hors normes du Carlton.

Que contient cette vente hors normes?

Rien n’est divulgué avant lundi pour créer la surprise. Nous avons sélectionné 600 lots, ce qui est une goutte d’eau par rapport à ce qu’abritait le Carlton. On a fait une sélection dans les suites emblématiques Sophie Marceau, Sofia Lauren, Sean Connery, et bien sûr Grace Kelly qui va susciter beaucoup d’intérêts. Pas de vaisselle ni de linge de maison mais des meubles de style Louis XV: consoles, chaises, tables, fauteuils, appliques, petits objets comme des vases et des sculptures. Aux enchères aussi, des éléments du bar, ses tabourets, sa cave à cigares. Ou ce porte-bagages avec ferronnerie témoigne d’une hôtellerie qui n’existe plus.

Qui pourra s’offrir un morceau de la légende?

Nous n’avons pas voulu faire une vente pour privilégiés et laisser une chance à tout le monde. L’idée est d’offrir la possibilité aux gens de s’offrir un morceau d’histoire. Les mises à prix sont basses, entre 20 et 150 e (30% de fraisTTC). Mais on s’attend à ce que les enchères montent. Le Carlton a une identité forte. C’est un mythe!

A combien estimez vous la vente totale?

Il est très difficile d’estimer la valeur émotionnelle et symbolique de ces objets qui ont vu passer tant de personnalités du cinéma...

Combien d’acheteurs déjà intéressés?

Plusieurs centaines. On a ciblé la France et les marchés étrangers, notamment les États-Unis. Ce n’est pas une vente de collectionneurs de meubles. Les profils sont très variés. Du fan de stars au client fidèle qui a vécu un souvenir très fort dans l’hôtel en passant par les mondes professionnels du cinéma ou de l’hôtellerie.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.