Rubriques




Se connecter à

Vous rêvez de devenir croupier? Cette formation à Monaco est faite pour vous

Une nouvelle session de formation pour dix jeunes démarre en avril. Une manière de former des professionnels pour répondre aux besoins et au développement à venir des casinos

Cédric Verany (cverany@monacomatin.mc) Publié le 07/03/2019 à 08:39, mis à jour le 07/03/2019 à 09:18
Maîtriser l’art de la roulette... un des enseignements majeurs de l’école des Jeux. Photo Jean-François Ottonello

La deadline pour déposer sa candidature est fixée au 10 mars. Veille des épreuves de sélection pour le lancement d’une nouvelle session de l’école des Jeux de la SBM, qui se tiendra du 8 avril au 21 juin, pour une petite dizaine d’aspirants et aspirantes croupiers. Monégasques, résidents et prioritaires selon les règles de l’emploi en Principauté.

La précédente session date d’octobre dernier, où de nouveaux employés de jeux avaient été formés pour être opérationnels pour les fêtes de fin d’année. Huit mois plus tard, la machine est relancée. Un signe positif pour l’attractivité des Jeux en Principauté qui compte 360 collaborateurs ? Ça y ressemble.

"Nous avons choisi, plutôt que de la faire dans une période creuse, de la programmer avant la saison pour bénéficier des nouveaux entrants dans une période forte de notre activité", commente Pascal Camia, le directeur des Jeux depuis un peu plus de trois ans, qui parle d’un besoin de jeunes recrues pour asseoir la nouvelle dynamique, citant notamment la reprise pour la saison des casinos nomades avec des tables de jeux installées au Blue Gin, et probablement au Jimmy’z.

Curieux et empathique

En filigrane, volonté est affichée de valoriser ce métier, dont le directeur des Jeux dresse la liste des qualités requises: "être bon en calcul mental, être curieux, avoir de l’empathie en se mettant à la place du client et maîtriser quelques langues étrangères".

 

Des qualités auxquelles répondait Benoit Giletta. Ce trentenaire monégasque, après avoir démarré sa vie professionnelle dans le secteur de la restauration, a changé de voie il y a deux ans, en intégrant une session de l’école des Jeux.

"Personne de ma famille ne travaillait dans les jeux, mais je me souviens, enfant, de venir au Café de Paris avec ma grand-mère et de rêver en voyant les gens entrer au Casino", raconte le jeune homme qui se forme depuis 2017 à l’art et la dextérité de tenir une table et de donner le rythme de jeu.

Les horaires décalés, déjà pratiqués dans la restauration, ne l’effraient pas. Le goût du jeu, il l’a acquis "avec des parties de poker entre amis". Le contact avec la clientèle, il le recherche, "j’ai même pu rencontrer des footballeurs que j’adore, ce sont de beaux moments".

Dix semaines
de formation

Pour chaque élève de l’école des Jeux, le parcours est le même. Au cours des dix premières semaines de formation, on apprend les rudiments et les règles pour tenir une table de black-jack. La base. Au terme de cette période, les élèves sont dispersés dans les casinos pour faire leurs preuves. Généralement au Café de Paris et au Sun ou les mises sont moins importantes. Ensuite, le processus se poursuit sur neuf ans pour acquérir le savoir-faire sur nombre de jeux : dont le craps et la roulette française, les plus compliqués à apprendre et pratiquer.

 

"Le fonctionnement à l’ancienne était d’apprendre tous les jeux américains (black jack, roulette anglaise et craps) et après le punto banco ou roulette française. Maintenant, la nouvelle convention collective est beaucoup plus souple dans l’apprentissage. On peut enseigner ceux pour lesquels nous avons un déficit de collaborateur. On peut ainsi former selon nos besoins. C’est plus facile à exploiter sachant qu’à terme on a neuf ans pour apprendre les six jeux premium", détaille Pascal Camia.

Qui tient à faire perdurer dans l’ADN des casinos de Monte-Carlo, la pratique de la roulette française. La Principauté est un des rares endroits dans le monde où elle tourne encore et participe au côté luxe et haute couture du jeu que défend la SBM en ses casinos. Des casinos dans lesquels les aspirants de la nouvelle école de jeux feront leur baptême début juin.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.