Rubriques




Se connecter à

Voilà des mois qu'il se bat pour installer son food-truck à Cantaron, mais sans succès

C’est une histoire qui n’en finit plus. À 21 ans, Lucka souhaite monter sa propre affaire de restauration mobile. Problème: voilà près d’un an que le jeune cantaronnais a toutes les peines du monde pour trouver un emplacement dans la commune.

Yannis Dakik Publié le 04/10/2021 à 09:00, mis à jour le 03/10/2021 à 15:47
Une manifestation est prévue devant la mairie, samedi 9 octobre. DR

"J’ai fait une demande à la mairie en novembre 2020 où j’ai pu rencontrer le maire, se remémore le principal intéressé. Tout s’est bien passé, il m’a accueilli et m’a assuré qu’il essaierait de trouver une solution."

Seulement voilà, les mois se sont écoulés sans qu’une solution ne soit trouvée. "J’ai proposé un emplacement mais qui s’est avéré être en dehors de Cantaron. Le maire avait l’air au courant de cela mais il a mis environ un mois pour me dire que c’était bien à l’extérieur de la commune. Il m’a ensuite dit qu’il était désolé et qu’il ne pouvait pas trouver d’emplacement. »

Contacté, Gérard Branda, maire de Cantaron, n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Une manifestation prévue ce samedi

Mais le feuilleton ne s’est pas arrêté là. "J’ai fait une demande pour une place qui s’est libérée à côté d’une pizzeria (au niveau du rond-point de la pénétrante à l’entrée de Cantaron, ndlr), mais on m’a dit qu’elle était réservée à une crêperie. Elle a fait faillite il y a quelques semaines donc j’ai réitéré ma demande. On m’a rétorqué que le parking sur lequel elle se trouvait faisait l’objet d’une réflexion globale d’aménagement. J’ai donc voulu reprendre rendez-vous avec le maire pour essayer de trouver une solution et leur dire que je pouvais attendre la fin des travaux. On m’a répondu qu’il était trop occupé et qu’on en resterait là."

 

Frustré, le jeune cantaronnais a du mal à comprendre la décision de la municipalité. "Je ne comprends pas pourquoi on m’empêche de m’y installer. Trois élus ne comprennent pas non plus son refus."

Mais il ne désespère pas: une manifestation est prévue ce samedi 9 octobre devant la mairie.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.