“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Voici nos conseils pour protéger les essaims d'abeilles près de chez vous

Mis à jour le 06/04/2021 à 15:09 Publié le 06/04/2021 à 15:00
« Les abeilles ont besoin de cavité ou d’abris, comme les poubelles, les toits ou les lampadaires », souligne l’apiculteur mentonnais Christophe Sacchelli.

« Les abeilles ont besoin de cavité ou d’abris, comme les poubelles, les toits ou les lampadaires », souligne l’apiculteur mentonnais Christophe Sacchelli. (Photo Cyril Dodergny)

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Voici nos conseils pour protéger les essaims d'abeilles près de chez vous

Au printemps, ces insectes pollinisateurs quittent leur ruche pour créer une nouvelle colonie. Un mode de reproduction essentiel pour les abeilles en voie de disparition. Voici nos conseils.

Le printemps est la saison du renouveau, y compris pour les abeilles. C’est à ce moment de l’année qu’elles quittent la ruche, devenue trop étroite, pour en créer une nouvelle. Et laisser la place à une nouvelle reine prête à éclore. C’est ce qu’on appelle l’essaimage.

Quand une colonie déménage avec sa reine, elle forme une boule et se pose généralement sur une branche d’arbre quelques jours, le temps que les éclaireuses partent à la recherche d’un abri pour leur nouvelle ruche. Ce phénomène dure environ deux semaines, du mois d’avril au début de l’été.

Attention aux pesticides

"Les abeilles ont besoin de cavité ou d’abris, comme les poubelles, les toits ou les lampadaires, souligne l’apiculteur mentonnais Christophe Sacchelli. Il faut faire attention à ne pas les déranger ou de vaporiser des pesticides et insecticides à côté."

L’utilisation de ces produits est la principale cause de disparition de ces insectes pollinisateurs. En France, près de 30% des colonies meurent chaque année. Les abeilles sont pourtant essentielles à l’agriculture, puisqu’elles contribuent à la pollinisation de 80% des espèces de plantes à fleurs et des plantes cultivées.

Essaim chez soi: que faire?

Si vous rencontrez un essaim dans votre jardin, rassurez-vous: les abeilles ne sont agressives qui si elles se sentent menacées. Le mieux, c’est d’appeler un apiculteur qui viendra cueillir la colonie et la mettre à l’abri dans une de ses ruches.

Le site internet Essaim-abeilles.org répertorie tous les professionnels des Alpes-Maritimes qui interviennent gratuitement selon les secteurs.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.