“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Voici cinq conseils pour une rentrée éco-responsable

Mis à jour le 27/08/2019 à 10:31 Publié le 27/08/2019 à 11:00
Il est possible de faire des économies tout en achetant de manière écologique.

Il est possible de faire des économies tout en achetant de manière écologique. Photo S.C

Voici cinq conseils pour une rentrée éco-responsable

L’école approche à grand pas, il est temps de préparer les fournitures scolaires. On vous donne 5 conseils pour adopter des gestes les plus responsables pour remplir son cartable.

Chaque année, c’est le même tour. À quelques jours de la rentrée des classes, les parents arpentent les rayons papeterie munis de la liste des fournitures de leurs enfants. Et si cette année, rentrée rimait avec éco-responsabilité ?

1. Trier et recycler

Il en va de votre bon sens. Avant de se précipiter dans les rayons des magasins et acheter de nouveau toute la liste complète, pourquoi ne pas trier et vérifier que des affaires sont encore bonnes pour être réutilisées? À l’instar des ciseaux, du compas, de la trousse et même du cartable. Ce sont des produits solides qui ne nécessitent pas forcément un nouvel achat tous les ans. Il est également possible de les donner pour aider d’autres familles (lire ci-dessous).

2. Éviter le plastique

Pour cette rentrée, privilégiez les produits en métal ou en carton. À la Grande Papeterie de Monte-Carlo, vous pouvez retrouver un assortiment de règles et d’équerres en métal, tout comme des ciseaux. Préférez des pochettes cartonnées à celles en plastique par exemple. Il en va de même pour les gommes, mieux vaut acheter celles sans cadre plastique autour.

«Ecolabel» promet des produits avec un impact environnemental réduit.
«Ecolabel» promet des produits avec un impact environnemental réduit. Photo S.C.

3. Faire attention aux étiquettes

Ecolabel Européen, NF Environnement, Ange bleu… De nombreux labels permettent de choisir des articles plus respectueux de l’environnement et sans conséquence pour la santé. Dans le rayon papeteries de Carrefour Monaco, on peut d’ailleurs trouver des colles sans solvant ou encore des crayons sans vernis. Plus c’est simple, mieux c’est. Parce que les feutres qui sentent la fraise c’est sympa, mais ça ne va pas sauver les ours polaires.

4. Une gourde et une boîte pour le goûter

Au-delà des fournitures, la rentrée est également le moment d’adopter de nouveaux gestes comme à l’heure du goûter. Fini les mini-portions emballées individuellement, briques de jus et autres bouteilles plastiques jetables. L’heure est aux gourdes et boîtes utilisables à l’infini. Ces accessoires sont trouvables facilement en grande surface, il y en a de toutes les tailles et de toutes les formes.

Meilleure pour la santé : la colle sans solvant et  respectueuse de l’environnement.
Meilleure pour la santé : la colle sans solvant et respectueuse de l’environnement. Photo S.C.

5. Choisir son trajet

En fonction de l’âge et du temps de trajet de votre enfant, ce dernier peut se rendre à l’école en marchant, en vélo ou en trottinette. En plus de préserver l’environnement, bouger c’est bon pour la santé. Pour les trajets plus longs, il y a les transports en commun qui restent moins chers et moins polluants que la voiture. Parfois, l’automobile reste la seule solution mais il est possible de proposer du covoiturage pour limiter les frais et créer un moment de convivialité.

Il s’agit d’une liste non exhaustive et tout peut être perfectible. Si vous voulez approfondir le sujet, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a publié une notice pour acheter de manière écologique et économique. Alors si vous voulez agir en respect avec la nature… Suivez le guide.

Recycler son ancien cartable

L’association Les Enfants de Frankie renouvelle l’opération "#Donnetonanciencartable". Lancée en 2015, à l’initiative de la société Click Monaco, elle a permis au début de l’été dernier la récolte d’une centaine de cartables de seconde main, en bon état.

Et plusieurs établissements monégasques se mobilisent pour l’occasion. Le Stars’N’Bars et l’hypermarché Carrefour Monaco se sont joints à l’opération puisqu’ils sont tous deux, des points de collecte.

400 lots vont être remis aux enfants les plus  défavorisés entre Menton et Le Pradet.
400 lots vont être remis aux enfants les plus défavorisés entre Menton et Le Pradet. Photo S.C.

"Les gens peuvent venir déposer leurs anciens cartables au restaurant et même leurs anciens manuels scolaires. Ils sont ensuite donnés aux Enfants de Frankie. Les manuels sont donnés à la mairie", précise Louise Svensson, responsable de la division environnementale et commerciale du Stars’N’Bars.

Mercredi 4 septembre, dans les locaux du Secours Populaire de Nice, l’association monégasque remettra plus de 400 lots de fournitures scolaires aux enfants défavorisés de la région domiciliés entre Menton et Le Pradet.

Les bénévoles offrent des feutres, effaceurs, stylos- plume, taille-crayons, critériums, règles… Et autres accessoires indispensables pour réaliser une rentrée scolaire dans les meilleures conditions.

L’échec du papier bio

Si dans les rayons plusieurs cahiers, pochettes et autres fournitures possèdent des labels prouvant une production plus respectueuse de l’environnement, le papier biologique ou recyclé a disparu des rayons.

"Cela ne marchait pas. Pendant deux ans on en a proposé mais cette année on n’a rien reçu car les produits ne se vendaient pas", explique Alain Charpenel, manager du rayon papeterie de Carrefour Monaco.

"Les parents ne sont pas assez sensibilisés. Les enfants le sont davantage et ce sont eux qui parlent à leurs parents pour adopter une attitude éco-responsable", précise-t-il. Pourquoi ne pas tous s’y mettre?


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct