“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

80 personnes ont nettoyé les plages mentonnaises ce dimanche avant de s'attaquer...

Menton met en vente cette villa emblématique du bord de mer

La gare de Beaulieu avant sa constitution en commune en 1891.

Beaulieu se souvient...

Au plus fort de la fréquentation touristique, cet été place du Casino, la modification des axes de circulation avait créé quelques remous.

Piétonnisation de la place du Casino : c'est fini !

Christophe Viret aux côtés du maire, André Ipert et de la conseillère régionale, Laurence Boetti-Forestier.

Le directeur du parc du Mercantour en visite à Breil

Visiter et dormir dans son camping-car à Monaco, est-ce possible?

Mis à jour le 11/07/2018 à 08:29 Publié le 11/07/2018 à 09:30
Les parkings des Écoles et des Pêcheurs sont les seuls à accueillir des camping-cars en Principauté.

Les parkings des Écoles et des Pêcheurs sont les seuls à accueillir des camping-cars en Principauté. (Photo Jean-François Ottonello)

Visiter et dormir dans son camping-car à Monaco, est-ce possible?

Au début de l’été, c’est la question que l’on s’est posée. Entre conduite réglementée et interdiction, la venue en camping-car est pour le moins compliquée

Vous vous y voyez déjà, en famille dans le camping-car ou la caravane en sifflotant la chanson de Raphaël… "Et nous partons allez, viens!" Oui mais non. Si, dans les faits, on peut se garer en Principauté avec sa maison sur roues, c’est bien à pied et à l’hôtel que l’on pourra profiter de Monaco.

La bonne nouvelle, c’est que l’on peut quand même venir ici en camping-car et le garer au parking des Écoles ou à celui des Pêcheurs, situés respectivement dans le quartier de Fontvieille, avenue des Guelfes, et au pied du Rocher. Le parking à Fontveille est réservé aux camping-cars, avec une capacité d’accueil de 15 motorhome maximum, ne pouvant excéder une longueur de 7 mètres. Vingt-quatre heures de stationnement coûtent 40 euros.

Caravanes interdites

Il est possible de laisser son camping-car stationné la nuit mais impossible de dormir dedans. Même loi pour celui des Pêcheurs. Eh oui, ce sont des parkings, pas des hôtels. C’est bien connu, quand on a un camping-car, l’objectif est de dormir dedans…

Donc, en plus de payer l’essence et le parking, il faudra rajouter une petite chambre à 500 euros (minimum). Pour le plaisir. On ne fait pas les choses à moitié quand on vient ici.
"Mais c’est vrai que je n’ai jamais vu de caravane ici!", se dit-on. C’est normal. Le transit avec une caravane est tout bonnement interdit. D’ailleurs, des panneaux l’indiquant sont disposés à chaque entrée de la ville.

Monaco c’est petit, et c’est sûrement la raison principale à la non-circulation des camping-cars. Les chauffeurs de bus ont déjà bien du mal avec leurs virages plus serrés que ceux d’Hamilton quand il passe Mirabeau, rajoutez-y des camping-cars et plus personne ne circule. Alors quand un véhicule de ce genre entre dans Monaco, il est invité à aller se garer dans l’un des deux parkings autorisés.

Plusieurs campings à proximité

Si on peut donner un conseil, le meilleur serait sans nul doute de trouver un camping ou une aire à proximité de la Principauté, accueillant les camping-cars et ses propriétaires la nuit. Comme le camping Le Rossignol à Antibes ou encore plus près, celui des Romarins à Èze ou le camping municipal Saint-Michel de Menton, refait à neuf il y a un an.
D’ailleurs le responsable de ce dernier le reconnaît, "nous sommes le seul camping du coin, les gens installent leur campement ici et vont visiter Monaco la journée". Se situant à seulement quelques kilomètres, le Rocher est rapidement accessible par train – à condition qu’il n’y ait pas de grève…

Camping-caristes, vous l’aurez compris, oubliés Raphaël et sa caravane… À moins de gagner au loto et de louer un yacht.


La suite du direct