“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Visite culturelle au château

Mis à jour le 12/03/2018 à 05:16 Publié le 12/03/2018 à 05:16
Un groupe d'élèves du lycée italien Jean-Monnet et leurs professeurs aux côtés de Xavier Delmas, Barbara Jakobowski-Ellena, Gilles Cappadoro et Lorraine Vehovec.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Visite culturelle au château

La première fois, c'était au siècle dernier, il y a 25 ans.

La première fois, c'était au siècle dernier, il y a 25 ans. A l'époque, une professeur d'un lycée italien découvrait Cap-d'Ail avec ses élèves. Et depuis, Mirella Corti du lycée Jean-Monnet de Mariano Comense, dans la province de Côme en Lombardie revient régulièrement faire découvrir la France et sa culture à ses élèves à Cap-d'Ail. Cette année, ils étaient 44 avec leurs trois professeurs à faire le déplacement.

Bien qu'un peu déçus par une météo... inhabituelle pour la Côte d'Azur, les adolescents ont profité des beautés du Centre Méditerranéen d'Etudes Françaises, d'où ils ont pu visiter la région, sous la conduite de Gilles Cappadoro, directeur des lieux, entre deux cours de français.

Leurs visites culturelles les ont tout naturellement menés vers le Château des Terrasses, où la directrice de l'Office du tourisme Barbara Jakobowski-Ellena et Lorraine Vehovec, guide et conseillère en séjour leur ont fait les honneurs de la maison et leur ont expliqué le fonctionnement de l'Office du tourisme.

Xavier Delmas, adjoint à la Culture, au Tourisme et au Patrimoine était également présent à leurs côtés.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.