Rubriques




Se connecter à

Vingt ans déjà !

Cette année, l'Open junior de Cap-d'Ail, un tournoi ITF de grade 2, a fêté son vingtième anniversaire.

I.c. Publié le 15/04/2017 à 05:11, mis à jour le 15/04/2017 à 05:11
Jean Malaussena a créé cette compétition en 1998.
	(DR)
Jean Malaussena a créé cette compétition en 1998. (DR)

Cette année, l'Open junior de Cap-d'Ail, un tournoi ITF de grade 2, a fêté son vingtième anniversaire. Jean Malaussena, qui a créé cette compétition en 1998, est fier de voir que son tournoi s'est installé durablement dans le calendrier sportif international. Sa particularité, la terre battue, représente une étape de préparation incontournable avant Roland-Garros puisqu'elle permet aux joueuses et joueurs de reprendre contact avec le jeu en plein air.

Le but de ce tournoi est d'offrir un tremplin pour les futures stars de la discipline. L'épreuve cap-d'ailloise est reconnue pour sa bonne organisation et, sur le plan de la notoriété, cette étape attire les plus grands joueurs tels que Gasquet, Tsonga, Monfils et Simon. Tous sont passés par le circuit junior. Cette année, Richard Gasquet, qui avait gagné l'édition 2001, fera partie des spectateurs puisqu'il viendra assister à la finale garçons aujourd'hui.

 

Dans un cadre idyllique, les joueurs tenteront de gagner de précieux points ITF, très importants pour le championnat du monde. A noter que les soixante-quatre joueurs du tableau final sont invités et hébergés par l'organisation.

Finalement, le but de Jean Malaussena est d'instaurer une vraie tradition de ce tournoi, de le voir progresser et, surtout, d'être capable, grâce à une logistique et des installations parfaites, de fêter le trentenaire de l'open dans dix ans.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.