“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une oeuvre représentant le général de Gaulle remise à la ville de Cap-d’Ail

Mis à jour le 19/06/2019 à 10:31 Publié le 19/06/2019 à 10:31
Pallavi Mahidhara complétera le duo, avec le Niçois Théo Fouchenneret.
	(DR)

Une oeuvre représentant le général de Gaulle remise à la ville de Cap-d’Ail

Beaulieu Rencontres littéraires, cet après-midi À 15 h, rencontres littéraires autour de l’œuvre de Jean-Marie Rouart, de l’Académie française. Bibliothèque pour tous 12, boulevard Marinoni. Entrée libre. Renseignements : 04.93.01.13.32. Fête de la musique, vendredi De 19 h à 1 h au jardin de l’Olivaie. Entrée gratuite. Au programme : De 19 h à 20 h 30 : Dafonk, groupe de funk, disco et groove’n soul qui fera des reprises à sa façon des années 1970, De 20 h 45 à 21 h 30 : The Lonely pears, (Pop/Rock) groupe formé à Nice en 2018, influencé notamment par AC/DC et Led Zeppelin. De 21 h 45 à 22 h 45 : Old skool gang (Funk), Groupe de 7 musiciens qui joue ses propres compositions de funk énergétique. De 23 h à 00 h 30 : CraBeaters, Groupe de ska, rock steady et early reggae très influencé par la musique jamaïcaine interpréteront reprises et propres compositions. Food trucks et buvette libre. Pour informations : Panda Events : 04.93.97.03.49. Office de tourisme : 04.93.01.02.21. ÈZE Fête la musique, vendredi De 10 à 17 h : déambulation de « Alain Rattier Jazz Band », trio clarinette, guitare, contrebasse, dans les rues du village. À partir de 20 h : concerts de Lu Barbalucu, Shakin’mama, et Cinematik Zoo, dans les jardins de la mairie annexe en bord de mer. Gratuit. Exposition à la Maison de la nature du parc de la Grande Corniche, jusqu’au 30 juin L’exposition Alpes de la Méditerranée, invite le public au cœur de cette candidature au Patrimoine Mondial de l’Unesco, afin de mieux comprendre le patrimoine inestimable, à la fois terrestre et marin, qui est concerné. Elle souhaite transmettre la force du caractère exceptionnel de ce territoire, mais aussi et surtout, sa portée universelle dépassant nos frontières pour offrir aux géologues du monde entier une compréhension fondamentale de l’Histoire et du fonctionnement géodynamique de la Terre. Elle présente une série d’images (photographies, textes, films) sur la richesse géologique des Alpes de la Méditerranée dont elle révèle les particularités. Du mardi au dimanche, de 10 à 12 h, et de 14 à 17 h 30. 04.89.04.54.80. SAINT-JEAN-CAP-FERRAT Exposition, à partir de samedi, jusqu’au 30 juin Li assouciacioun de San Jouan, dans le cadre des festivités de la Saint-Jean, organisé par le club cartophile et du patrimoine Saint-Jeannois. Exposition consacrée aux associations sportives et culturelles locales depuis leurs créations, photos anciennes et objets divers seront exposés. Espace Neptune (quai Virgile-Allari). Entrée libre, du lundi au vendredi de 14 à 18 h, et le week-end de 10 h 30 à 18 h 30. Cap-d’Ail Permanence du Cadastre, ce matin Une personne vous accueille en mairie et répond à vos questions, de 10 à 12 h. Sans rendez-vous. Handi Voile 06 et Handisport, demain Plage Marquet. Au programme : Dès 9 h 30, activités de voile et de kayak gratuites pour les personnes en situation de handicap (réservez vos places sur Handivoile.departement06.fr ou au 04.93.78.87.65). 9 h, inscription au tournoi de torball et 13 h 30, inscription aux tournois de pétanque et de tennis de table. Un cours d’aquagym pour tous sera organisé à 13 h. Les inscriptions à ces activités se feront sur place en fonction des disponibilités. Par ailleurs, vous trouverez en accès libre toute la journée, escalade, tennis, beach soccer et découverte du vélo tandem. 14 h 30, démonstration de torball. 16 h, remise des prix des tournois Handisport.

L’an dernier, pour leur première édition, les Nuits musicales de la Citadelle avaient proposé deux concerts exceptionnels avec l’orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg et François-René Duchable avec Alain Carré.

Pour cette deuxième édition, les organisateurs présentent également deux soirées dont la première a lieu ce samedi avec le concert des lauréats du Concours international de Genève.

Concert à quatre mains

Créé en 1939, le Concours de Genève est l’un des plus importants concours internationaux de musique. Il a pour objectif de découvrir, promouvoir et soutenir de jeunes talents, leur donnant les outils nécessaires pour développer une carrière internationale. « L’un des présidents du concours a une maison à Villefranche et c’est par son intermédiaire que la connexion s’est faite entre la commune et le concours », se félicite Monica Laugier, conseillère municipale.

Au départ, étaient prévus le vainqueur du concours piano et le vainqueur à la clarinette « mais pour la première fois dans l’histoire du concours, il y a eu deux ex-æquo dont le niçois Théo Fouchenneret. Malheureusement, le pianiste russe ne pourra pas être présent car il présente un concours en Russie ce week-end », poursuit l’élue. Ce sera donc Pallavi Mahidhara, 2e prix 2014 qui le remplace. Les artistes présenteront un répertoire en solo et interpréteront deux morceaux à quatre mains. Au programme : Claude Debussy, Gabriel Fauré, Cécile Chaminade et Francis Poulenc.

Le deuxième concert des Nuits musicales aura lieu le mardi 16 juillet avec le violoncelliste Edgar Moreau, le pianiste Dmitry Sin, accompagnés de l’Orchestre Régional de Cannes.

Soixante-dix-neuf ans après, Cap-d’Ail n’oublie pas. Ce 18 juin 1940, jour où le général de Gaulle prononçait ce discours mythique, diffusé sur les ondes de la BBC, appelant à ne pas lâcher les armes face à l’ennemi nazi. Hier soir, au cœur du parc Sacha-Guitry où une stèle honore le résistant français, les élus locaux et la population ont commémoré cet appel du 18 juin. Par un dépôt de gerbes, une tonitruante Marseillaise et quelques mots d’hommage de Xavier Beck, un gaulliste de la première heure.

Le maire de Cap-d’Ail, après avoir conté le climat politique de l’époque au travers d’épisodes historiques savamment distillés, a salué « ce refus de la défaite », à l’heure où le maréchal Pétain, lui, appelait à cesser le combat. « Un homme s’est levé en Angleterre, là où la Résistance et les combats continuaient : le général de Gaulle. Un homme qui incarnait la Résistance française. La France apparaissait vaincue mais le 8 mai 1945, elle s’est assise la table des vainqueurs. Nous ne pouvons l’oublier et avons le devoir de le rappeler aux générations futures », a-t-il prêché.

« Une habitude de sauver la France »

Quelques minutes plus tôt, l’artiste et professeur d’histoire-géographie Jean-Jacques Ninon, récemment exposé au Château des Terrasses, a symboliquement remis un triptyque à la municipalité. Trois tableaux représentant le général de Gaulle avec, en fond, les trois couleurs du drapeau français. Bleu, blanc et rouge. Aux physionomistes qui auraient remarqué que la silhouette du chef d’État français n’est pas celle de 1940, mais de 1958, le peintre a déjà sa petite réponse : « J’ai voulu rappeler que le général de Gaulle avait une certaine habitude de sauver la France. Il s’y est pris à deux fois : en 1940 et en 1958 où il revient au pouvoir pour sauver la France avec, par la suite, une nouvelle constitution. »

Désormais, ce triple portrait du général de Gaulle, version 1 958 donc, accompagnera l’arrivée des visiteurs au sein de la mairie cap-d’ailloise.

Avant le dépôt de gerbes sur la stèle commémorative, le maire de Cap-d’Ail et l’artiste ont dévoilé ce triptyque offert à la Ville.
Avant le dépôt de gerbes sur la stèle commémorative, le maire de Cap-d’Ail et l’artiste ont dévoilé ce triptyque offert à la Ville. T.P

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.