“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Via Julia Augusta Beausoleil : au sommet du Mont des Mules Jusqu’au trophée des Alpes de La Turbie

Mis à jour le 27/02/2019 à 10:09 Publié le 27/02/2019 à 10:09
Au sommet du Mont des Mules, les vestiges d’un habitat d’origine celto-ligure sont encore visibles.
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Via Julia Augusta Beausoleil : au sommet du Mont des Mules Jusqu’au trophée des Alpes de La Turbie

Le dernier arrêt du voyage en terre romaine demande encore un peu d’énergie !

Le dernier arrêt du voyage en terre romaine demande encore un peu d’énergie ! Le tracé de la Via Julia se poursuit - sur une pente à 17 % - près de la chapelle Saint-Roch de La Turbie. La route s’appelle d’ailleurs... Chemin romain. Juste à côté, une colline abrite les vestiges de la carrière du Justicier, zone de chantier qui a servi à la construction du… trophée d’Auguste. « Cette partie de la Via Julia est très intéressante car ici, elle est utilisée comme une voie de chantier. Les hommes montaient les blocs de pierres par cette route jusqu’au site du Trophée d’Auguste. »

Pour alléger les charges, des bœufs tiraient les chariots et les blocs de pierres étaient dégrossis puis retaillés sur place. « Les pièces en marbre venaient par la mer puis étaient débarquées sur le port de Monaco. Ensuite, elles devaient sans doute être transportées par un autre chemin - plus long et moins abrupt que la Via Julia - derrière le Trophée d’Auguste. » À cet endroit de La Turbie, la Via Julia est une route de chantier, mais aussi un axe qu’il faut sécuriser. « Le Trophée d’Auguste en construction représente une frontière. D’un côté l’empire romain. De l’autre, les 45 peuples alpins qui se sont révoltés avant de tomber sous l’emprise de Rome. Ces populations sont agitées et il faut les pacifier », raconte Christine Didier. Du col de La Turbie, point le plus haut de la Via Julia, le Trophée d’Auguste domine la mer et affirme la puissance et la protection de Rome.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.