“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ventes aux enchères à Monaco : la semaine de tous les records

Mis à jour le 22/07/2019 à 09:08 Publié le 22/07/2019 à 09:08
Montre de poche Patek Philippe.

Montre de poche Patek Philippe. Photo S.C.

Ventes aux enchères à Monaco : la semaine de tous les records

Les enchères estivales organisées à Monaco se sont clôturées ce week-end. On fait le bilan des plus belles ventes d’une semaine, dont les recettes sont estimées à près de 20 millions d’euros

Depuis mercredi, la Principauté vibrait aux coups de marteaux des différentes ventes aux enchères organisées par Artcurial et l’Hôtel des ventes de Monte-Carlo.

Maroquinerie de luxe, joaillerie, horlogerie et l’art avec des tableaux et des sculptures... Les enchérisseurs ont pu découvrir des pièces uniques, des commandes spéciales qui ont permis aux maisons de vente de réaliser plus d’un record.

Bataille autour d’une... émeraude

L’édition 2019 des ventes d’Artcurial dédiées à la joaillerie, l’horlogerie de collection et Hermès Vintage, a totalisé 7,2 millions d’euros avec 10 lots vendus au-dessus de 100 000.

Ces trois jours de ventes ont été marqués par la vente de la montre du général de Gaulle, mais aussi des bagages Hermès personnels de Jane Birkin et Serge Gainsbourg au profit de Médecins du Monde.

C’est au cours de la vente du soir, le 18 juillet, qu’a eu lieu la plus belle bataille, autour d’une émeraude.

Les enchérisseurs se sont affrontés par téléphone et dans la salle pendant plusieurs minutes pour une bague ornée d’une émeraude de Colombie de 8,50 carats.

Après plusieurs minutes de suspens, elle a changé de main pour 109 200 €euros. Près de 10 fois son estimation, acquise par un collectionneur international présent dans la salle.

Au Café de Paris, où se passaient les enchères de la joaillerie pour l’Hôtel des ventes, des acquisitions impressionnantes ont animé les ventes. Notamment, une bague sertie d’un rubis de Birmanie de 10.21 carats, vendu pour 520 000 euros. Un combat d’enchères a également fait grimper les prix.

Des collectionneurs anglais et russes ont bataillé pour acquérir des boîtes en or du XVIIIe siècle. Une boîte estimée à 12 000 euros, adjugée à 74 000 et une autre, estimée entre 20 000 et 30 000, adjugée à 92 000 euros. Deux records mondiaux, selon l’expert Édouard de Sevin. Au total, HVMC totalise près de 6,5 millions d’euros sur la vente de la joaillerie.

Tableaux modernes et sculptures

Après trois mois d’exposition dans les rues de Monaco, Artcurial a mis aux enchères 60 sculptures du projet "Monaco Sculptures". C’est avant tout les grands noms de la sculpture classique que les enchérisseurs plébiscitent. "Le Printemps sans bras" d’Aristide Maillol, un bronze à patine vert antique double presque son estimation à 480 200 euros, le plus haut prix de la vacation. Avec 6 œuvres vendues à plus de 200 000 euros, et un total de 4,2 millions. Cette première édition a rencontré "un accueil enthousiaste", se réjouit l’équipe.

HVMC clôturait la semaine, hier avec sa vente de tableaux modernes, dont un pastel de Degas, "Trois Danseuses en buste", acquis pour 300 000 euros. Ou encore un dessin recto verso de Pablo Picasso dans sa période cézanienne vers le cubisme, adjugé à 350 000 euros. Une soirée avec un gain total de 1,7 million.

Pendant cette semaine d’enchères monégasques, HVMC comptabilise plus de 9 millions d’euros. Artcurial totalise presque 12 millions d’euros. Son plus haut résultat pour une vente estivale en Principauté.

Les collectionneurs internationaux sont toujours de plus en plus nombreux. Chez Artcurial, 80 % du volume des ventes a été réalisé par des acheteurs étrangers, représentant 38 nationalités différentes.

Majoritairement présents grâce au téléphone ou par Internet, ce sont aussi eux qui mènent les enchères chez HVMC.

L’équipe est réquisitionnée aux téléphones pour permettre aux potentiels acquéreurs de suivre les enchères en direct.

Photo S.C.
Photo Sébastien Botella

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct