“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Venez découvrir la première montgolfière "écolo" de Monaco au Grimaldi Forum

Mis à jour le 12/01/2018 à 11:12 Publié le 12/01/2018 à 05:20
Le premier modèle de montgolfière écologique de Monaco trône sous la verrière du Grimaldi.

Le premier modèle de montgolfière écologique de Monaco trône sous la verrière du Grimaldi. Photo Jean-François OTTONELLO

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Venez découvrir la première montgolfière "écolo" de Monaco au Grimaldi Forum

Jusqu'à samedi, le hall du Grimaldi Forum prend des airs de musée de la montgolfière à l'initiative du club des aéronautes de Monaco. L'occasion de découvrir de drôles de prototypes et anecdotes

Aujourd'hui et demain, entre 12 h et 19 h, le Club des Aéronautes de Monaco vous convie au Grimaldi Forum à la découverte de l'univers du ballon volant.

L'accès libre et gratuit, permet au public d'assister à une exposition retraçant les aventures du club.

Quelques-uns de ses membres, ainsi que des ingénieurs, sont sur place pour vous présenter les différentes composantes d'une montgolfière.

Des nacelles anciennes et modernes, des brûleurs, mais également des prototypes très innovants et prometteurs encore méconnus du grand public.

La star de l'évènement : le nouveau ballon écologique et révolutionnaire que vient d'acquérir le club.

«En 2018, le club sera écologique ou ne sera plus». Pari réussi pour le président, Alain Cruteanschii, qui espère ainsi doper la visibilité du Club des Aéronautes de Monaco.

Une montgolfière ultramoderne

Ce nouvel aérostat, innovant sur tous les critères, permet une économie d'énergie de 70 % ! Pour cela, le ballon a été repensé pour perdre le moins possible d'énergie. La nacelle, habituellement en osier, prend des allures modernes et s'allège de 80 kg, grâce à l'utilisation d'inox aéronautique et d'un nouveau revêtement en tissus Cordura. Le brûleur est, lui, deux fois plus petit mais deux fois plus puissant qu'habituellement ! Un ballon novateur qui permettra d'effectuer le tout premier vol en Montgolfière au départ de la Principauté, au Printemps prochain. Peut-être au départ de la place du Palais… (lire nos éditions du 6 janvier)

«Avant tout, c'est une histoire d'amitié»

Un ballon écolo dont le rêve est devenu réalité grâce à des valeurs et un historique partagés par les aéronautes et… la marque de champagne Jeeper.

Celle-ci étant soucieuse de respecter et de préserver l'environnement lors de la fabrication de ses vins, elle se retrouve immédiatement dans le projet d'Alain Cruteanschii. Tout prend son sens dans la bouche de Dominique Day, représentante de la marque Jeeper sur l'évènement du Grimaldi Forum, contant l'anecdote liant champagne et montgolfière.

«Les premières montgolfières, faites en papier et chauffées par un tas de foins étaient détenues par des familles nobles. Le vol à bord de cet aéronef étant très dangereux, les nobles sabraient une bouteille de champagne après chaque atterrissage, pour célébrer le fait d'avoir réussi à se poser».

Courant 2018, le club proposera des vols à bord du ballon écolo au public. Mais pour s'engager dans cette aventure, il faudra d'abord en passer par des examens médicaux poussés, des tests d'efforts, des entraînements physiques en altitude et… un saut en parachute. Hé oui ! Monter jusqu'à 10.000 mètres d'altitude ce n'est pas donné à tout le monde.


Le brûleur stratosphérique

Paolo Bonanno est considéré comme un «génie».
Paolo Bonanno est considéré comme un «génie». Photo JFO

Autre prouesse technologique, le nouveau brûleur de Paolo Bonanno pour aller dans la stratosphère à plus de 30.000 mètres d’altitude. Considéré comme un «génie» par ses pairs, il a développé ce prototype s’adaptant à un ballon de 73 mètres de hauteur et 58 mètres de diamètre.

Dans l’attente de trouver un financement pour concrétiser son projet, l’ingénieur et pilote depuis les années 1970 aimerait dépasser l’atmosphère et battre l’actuel record du monde d’altitude en montgolfière détenu par l’Indien Vijaypat Singhania avec 21.027 mètres.

L’«OBNI» (Objet Brûleur Non Identifié) du spécialiste de la combustion du propane, Paolo Bonanno, sera présent sous la verrière du Grimaldi Forum jusqu’au samedi 13 janvier.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.