Rubriques




Se connecter à

Véhicules immobilisés, fortes amendes, retrait de permis: Top Marques Monaco sous haute surveillance

Pour éviter de nouveaux débordements en marge du salon dédié aux voitures de luxe, qui débute ce jeudi en Principauté, le gouvernement a pris des mesures très strictes et interdit les "tests drive" en ville.

Arnault Cohen Publié le 28/05/2019 à 08:00, mis à jour le 28/05/2019 à 08:01
Ces scènes de 2018, le gouvernement princier n’en veut plus. Image Youtube / Fipeux

Plus jamais ça! Le message du gouvernement princier est on ne peut plus clair. Monaco ne veut plus revivre ces scènes de puissantes voitures faisant hurler les moteurs et crisser les pneus devant des centaines de piétons, en marge du salon Top Marques. Sans quoi cet événement, qui débute ce jeudi au Grimaldi Forum, sera tout bonnement rayé du calendrier des festivités monégasques.

"Comportements irresponsables"

La mise en garde est sérieuse. Elle vient s’ajouter aux mesures exceptionnelles déjà prises l’an dernier, sur l’immobilisation des véhicules et le tarif des amendes pour les auteurs de ces démonstrations. Mesures qui, on l’a vu, n’ont pas impressionné grand monde. Aussi le gouvernement a-t-il décidé de renforcer à la fois l’arsenal répressif et la sensibilisation des fauteurs de troubles, qui "ne sont pas des participants au salon Top Marques", précise Patrice Cellario.

>>RELIRE. Polémiques et controversées, il n'y aura plus de démos de bolides rutilants pendant le salon "Top Marques" à Monaco.

"Nous avons décidé de renforcer l’arsenal juridique de répression des infractions commises pendant le salon Top Marques afin de lutter efficacement contre les troubles à l’ordre public ainsi que les comportements irresponsables de nombreux conducteurs, annonce le conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur. Les durées d’immobilisation et le montant des amendes sont sensiblement accrus. Et si le conducteur est particulièrement incivil, on peut désormais suspendre son permis de conduire en principauté de Monaco."

 

"En bons termes" avec le youtubeur

Répression, donc, mais aussi explication. "Notre démarche n’est pas dirigée contre le salon Top Marques ni contre toutes ces personnes qui viennent voir les voitures, poursuit le conseiller. Elle est ciblée sur des comportements anormaux. On a donc engagé des démarches pour dire aux gens : “Venez assister au salon Top Marques, venez voir les voitures, vous êtes les bienvenus. Mais respectez la réglementation monégasque, ne commettez pas d’infractions, soit en conduisant, soit en incitant ceux qui conduisent à faire des dérapages ou ronfler les moteurs”."

Le gouvernement a ainsi diffusé ces messages sur ses réseaux sociaux, mais sensibilisé l’organisateur de l’événement afin qu’il fasse passer le message. Patrice Cellario a également revu le youtubeur "Pog", qu’il avait convoqué dans la foulée du dernier salon Top Marques, pour "lui faire comprendre notre démarche de respect de la quiétude de tous".

>>RELIRE. Après débordements, polémiques, controverses... Un nouveau Top Marques surprenant et prudent à Monaco.

"Je crois que la démarche a été assez bien accueillie et entendue. Il a d’ailleurs relayé nos messages en février et très récemment, lorsque la réglementation est sortie. Nous sommes restés en contact et en bons termes avec lui."

Et si de nouveaux débordements étaient constatés cette semaine? "Je l’ai dit à cet influenceur et je le redis ici: si les incivilités perdurent, ce sera une menace très forte sur l’existence du salon Top Marques. C’est clair. On ne peut pas se permettre d’accueillir des événements qui créent de l’insécurité à Monaco."

Le message est clair.

 

les sanctions

- Les véhicules contrevenant aux règles du Code de la route (non-respect des limitations de vitesse, conduite dangereuse, non-respect des niveaux sonores, défaut de permis de conduire…) pourront être immobilisés pour une durée incompressible de 120 heures et leurs conducteurs sanctionnés d’amendes pouvant aller jusqu’à 1.000€.
- Une suspension du permis de conduire ou du droit d’en faire usage sur le territoire monégasque (pour un permis délivré par une autorité étrangère) pourra, pour une période pouvant aller jusqu’à 3 mois, par décision du Ministre d’État, être prise.
- Aucun test drive ne sera réalisé cette année sur la voie publique.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.