“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Valéry Giscard d'Estaing invité de Monaco Méditerranée Foundation aujourd'hui

Mis à jour le 21/03/2017 à 05:09 Publié le 21/03/2017 à 05:09
En 2015, le président Valéry Giscard d'Estaing avait déjà été l'invité Enrico Braggiotti, président de Monaco Méditerranée Foundation. Les deux hommes sont ici avec Patricia Husson, membre du conseil de la Couronne.

En 2015, le président Valéry Giscard d'Estaing avait déjà été l'invité Enrico Braggiotti, président de Monaco Méditerranée Foundation. Les deux hommes sont ici avec Patricia Husson, membre du conseil de la Couronne. archive Manu Vitali

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Valéry Giscard d'Estaing invité de Monaco Méditerranée Foundation aujourd'hui

C'est une belle rencontre que propose aujourd'hui la Monaco Méditerranée Fourndation !

C'est une belle rencontre que propose aujourd'hui la Monaco Méditerranée Fourndation ! Enrico Braggiotti invite, à 18 h 30 Salle Belle Époque de l'Hôtel Hermitage, Valéry Giscard d'Estaing. L'ancien président de la République française évoquera « La trajectoire future de l'Europe intégrée ».

On se rappelle qu'en octobre 2015, VGE a déjà été l'invité du président de la Monaco Méditerranée Fourndation. Il s'était exprimé devant quelque 370 personnes et lançait : « L'Europe a-t-elle un avenir ? Il y a un doute, une angoisse dans l'opinion. Les États-Unis et ses dirigeants la considèrent comme un continent fragile et faible. » Aujourd'hui, cette question et les craintes quant à l'avenir de l'Europe sont plus que jamais d'actualité.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.