“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Vainqueurs à Marignane !

Mis à jour le 14/11/2017 à 05:31 Publié le 14/11/2017 à 05:31

Vainqueurs à Marignane !

Marignane est la première compétition officielle en rivière de la saison 2018 », lance Daniel Fauché, l'entraîneur monégasque.

Marignane est la première compétition officielle en rivière de la saison 2018 », lance Daniel Fauché, l'entraîneur monégasque. Sur le Canal du Rove à Marignane dimanche, treize de ses rameurs étaient confrontés aux autres clubs de la Méditerranée.

Au programme, une tête de rivière, c'est-à-dire des courses contre la montre sur 5 000 mètres en individuel. « Nous nous sommes engagés pour quatre catégories : skiff senior femme et homme puis skiff junior femme et homme, reprend Daniel Fauché. Je n'ai pas souhaité emmener des cadets. Nous partons en stage ce week-end à Saint-Cassien avec les minimes et les cadets puis la semaine d'après ils ont une compétition officielle en rivière, toujours à Saint-Cassien. »

Dans les Bouches-du-Rhône, Mathias Raymond et Kristina Fortuna se sont imposés dans leur catégorie respective, en skiff senior homme et skiff junior femme. Une belle performance.

« Marignane confirme leur niveau. Mathias et Kristina sont à leur place, ils tirent le groupe vers le haut et c'est très bien, se réjouit l'entraîneur monégasque. Nos autres rameurs ont bien figuré en sachant que nous sommes un peu à court d'entraînements de rivière. »

De bons débuts

Une donnée qui est à prendre en compte : la Société nautique a terminé sa saison en mer « après les championnats du monde à Thonon-les-Bains », c'est-à-dire il y a tout juste un mois. « À l'inverse de beaucoup de clubs contre lesquels nous avons couru, nous nous étions très peu entraînés en rivière, précise Daniel Fauché. Certains de nos rameurs sont déjà bien en forme, les autres vont progresser au fur et à mesure. »

Un motif de satisfaction pour les deux vainqueurs mais également un facteur qui explique quelques difficultés : « Je leur ai dit à tous que c'était un point de départ. Deux victoires sur quatre courses, c'est un bilan positif pour deux individualités. Le bilan est assez bon pour le reste du groupe en sachant que nous avons encore du boulot. Cette première compétition officielle me permettra de remettre tout le monde sur les rails de la rivière. »

Car la route sera longue, avec d'abord plusieurs rendez-vous à court terme dont une autre tête de rivière en mars. « Ces compétitions sont incontournables. Notre saison est aussi rythmée par deux tests ergométrique en décembre et en février. Le second, c'est le championnat de France d'ergomètre, cela fait dix ans que nous avons un championnat national d'aviron en salle », conclut Daniel Fauché.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.