“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

US Cap-d'Ail : un siècle d'histoire

Mis à jour le 20/05/2016 à 05:10 Publié le 20/05/2016 à 05:10
L'équipe de football de l'USCA en 1917, un an après la création officielle du club.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

US Cap-d'Ail : un siècle d'histoire

Club populaire et familial, l'Union sportive de Cap-d'Ail fête cette année ses cent ans d'existence de belle manière, en réalisant une performance sportive d'envergure

Déclaration d'association : 23 juillet 1916, Union Sportive de Cap-d'Ail ». C'est par ses mots parus dans le journal officiel du 19 août 1916 que débute l'histoire des « or et noir ». Une histoire faite de victoires et de défaites, de larmes de joie ou de peine et de sueur qui, à travers le temps, ont su forger l'âme de l'USCA : résolument populaire, tournée vers l'éducation et la jeunesse.

À l'été 1916, ils sont dix membres fondateurs à croire en l'aventure. Ils jouent au football sur le terrain du « Sanitas », sur lequel repose aujourd'hui la maison de retraite du Cap Fleuri. Quelques mois plus tard, la guerre les rattrape. Les jeunes hommes troquent short et crampons contre uniforme et baïonnette et sont envoyés au front. Sept d'entre eux y trouvent la mort. Le 4 février 1932, la commission football du club est créée. Une formalité administrative qui permet à l'USCA de s'affilier officiellement à la Fédération Française de Football pour la première fois lors de la saison 1932-1933.

Premier terrain à Cap-d'Ail en 1966

Une époque à laquelle le club, alors sans stade, utilise le terrain de Villefranche-sur-Mer. Cette année-là, l'USCA est sacrée champion de la Côte d'Azur. Paul Baronetto, président et fondateur du club, se voit décoré de la médaille de bronze de l'Éducation Physique et des Sports en 1934, puis de celle d'argent en 1939 pour son engagement auprès du club et des jeunes. La Seconde Guerre mondiale éclate, avec la suite qu'on connaît. Cap-d'Ail est libérée des Allemands le 3 septembre 1944 et le sport peut reprendre ses droits. En 1965, la première école de football de l'USCA voit le jour et forme depuis plus d'un demi-siècle les jeunes footballeurs dès le plus jeune âge.

En 1966, une chanson à la gloire de l'USCA, « Or et Noir » est composé par Monsieur Cornetto. Le premier terrain sur le territoire cap d'aillois, l'actuel stade municipal, près de la plage Marquet, est inauguré le 20 novembre de la même année par le maire de l'époque, François Siccardi, en compagnie de Paul Baronetto, président passionné.

Deschamps et Puel ont porté le maillot

La pelouse est alors livrée avec un gazon synthétique. Faute d'entretien, c'est sur un revêtement en sable qu'évoluent, dès l'année suivante, les « abeilles ». En 1994, le stade évolue vers son architecture actuelle et se dote d'un terrain en pelouse synthétique.

En 2014, le nouveau club house de l'USCA est inauguré par le maire de Cap-d'Ail, Xavier Beck, aux côtés de Joël Delalande, actuel président de l'USCA ainsi que deux anciens joueurs du club : Didier Deschamps et Claude Puel.

En un siècle d'histoire, c'est plus de cinq générations de joueurs et de passionnés qui se sont succédé. Désormais quintuple champion de la Côte d'Azur avec des sacres lors les saisons 1968-69, 1976-77, 1988-89, 1989-90 et 2015-2016, l'USCA a encore de beaux jours devant lui.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.