Rubriques




Se connecter à

Unesco : célébration de la Journée Internationale de la Francophonie

En début de semaine, la délégation permanente de Monaco auprès de l’Unesco a participé à une soirée intitulée « Soirée des saveurs », à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, organisée par le président du groupe Francophone de l’Unesco, Martin Michelet.

Publié le 23/03/2019 à 10:28, mis à jour le 23/03/2019 à 10:28
Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie et Yvette Lambin Berti, Ambassadeur, délégué permanent de Monaco auprès de l’Unesco.	(DR)
Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie et Yvette Lambin Berti, Ambassadeur, délégué permanent de Monaco auprès de l’Unesco. (DR)

En début de semaine, la délégation permanente de Monaco auprès de l’Unesco a participé à une soirée intitulée « Soirée des saveurs », à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, organisée par le président du groupe Francophone de l’Unesco, Martin Michelet.

 

La directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay et la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, sont toutes deux intervenues pour lancer cette soirée festive. Par la suite trois lauréats du concours « Ma thèse en 180 secondes », ont présenté les résultats de leurs thèses scientifiques.

À l’invitation de Michelet, ambassadeur, délégué permanent de la Suisse auprès de l’Unesco, près de trente pays ont ainsi participé à cet événement et ont fait connaître leurs spécialités culinaires.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.