“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Une vieille dame très alerte

Mis à jour le 22/05/2017 à 05:10 Publié le 22/05/2017 à 05:10
La relève est aujourd'hui assurée pour la coupe Davis. De gauche à droite :  Christophe Boggetti (directeur technique national), Romain Arneodo, Guillaume Couillard (entraîneur), Benjamin Balleret, Thomas Oger, Hugo Nys, Lucas Catarina et Florent Diep.

La relève est aujourd'hui assurée pour la coupe Davis. De gauche à droite : Christophe Boggetti (directeur technique national), Romain Arneodo, Guillaume Couillard (entraîneur), Benjamin Balleret, Thomas Oger, Hugo Nys, Lucas Catarina et Florent Diep. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une vieille dame très alerte

La fédération monégasque de tennis fête aujourd'hui un anniversaire important.

La fédération monégasque de tennis fête aujourd'hui un anniversaire important.

À 90 ans, la vieille dame se porte très bien et ne cesse de forcer l'admiration.

Intitulée d'abord fédération monégasque de Lawn Tennis, ses premiers statuts (présentés par le major Henley, son premier président, et Émile Riey, son premier vice-président) sont agréés le 21 mai 1927.

Elle réunit alors le Condamine tennis club de Jacques Reymond, le Festa tennis club de George Pierce Butler, l'association sportive du lycée de Monaco de M. Riey et l'association sportive et récréative des employés de banque de M. Gambey.

La nouvelle association a pour objet de regrouper ces quatre clubs de la Principauté qui disposent alors de 6 puis, rapidement, de 9 courts. Elle doit organiser et développer la pratique du tennis à Monaco.

Présidée d'abord par le major Henley, de 1927 à 1934, puis par Maurice Schlegel de 1934 à 1965 et par Louis Caravel de 1965 à 1988, la FMT est présidée depuis 1988 par la baronne Elizabeth-Ann de Massy*, dont la compétence et la détermination sont les meilleurs garants de l'avenir de l'association monégasque qui réunit actuellement quatre clubs : le Monte-Carlo Country Club et ses quelque 2 000 membres, l'International Lawn Tennis Club de Monaco, l'Association sportive de la Sûreté publique et le Monte-Carlo Tennis Club.

Placée sous le haut patronage du prince souverain, la FMT apporte régulièrement son concours aux plus hautes instances internationales du tennis en accueillant l'assemblée générale annuelle de la fédération internationale, en 1968 et 1976, sa session de printemps en 1997, ou encore son bureau directeur, en 2000 et 2002.

Grâce aux aides du gouvernement princier, de la commune et du Comité olympique monégasque, la FMT parvient aujourd'hui à regrouper plus de 2 060 licenciés, soit près de 6 % de la population totale du pays (à titre de comparaison, en France, ils représentent 1,5 %).

77 éditions de Coupe Davis

Elle organise également des épreuves internationales, comme les 1er championnats du monde des moins de 14 et 12 ans, en 1982, les championnats d'Europe par équipes en 1991, et l'Austria Cup, véritable championnat du monde par équipes vétérans de + 55 ans, en 1992.

La fédération monégasque s'est très tôt affiliée à la fédération internationale, se donnant ainsi le droit de participer à l'épreuve reine, la Coupe Davis.

Elle y débute en 1929, avec 29 nations engagées cette année-là. Elles sont 134 aujourd'hui et Monaco est toujours fidèle au rendez-vous. La Principauté a participé à ce jour à 77 épreuves de Coupe Davis, ce qui représente un total de 149 rencontres, dont 56 à domicile et 93 à l'étranger.

Elle a été opposée à 59 pays et l'équipe monégasque a remporté 68 victoires pour 81 défaites. L'équipe actuelle de la Principauté évolue dans le groupe III de la zone euro-africaine pour la saison 2017-2018.

Ce bilan plus qu'honorable, on le doit à une famille de 40 joueurs, dont 8 sont aujourd'hui disparus (lire ci-dessus) qui ont mis tout leur cœur à défendre les couleurs du pays, lors de ces quelque 657 matches joués depuis la première heure.

Bon anniversaire et longue vie à la fédération monégasque de tennis !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.