“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une survivante d’Hiroshima au lycée Albert-Ier

Mis à jour le 10/11/2019 à 10:05 Publié le 10/11/2019 à 10:05
Noriko Sakashita, rescapée d’Hiroshima, a témoigné, jeudi, devant les élèves d’une classe de Terminale du lycée Albert-Ier.

Noriko Sakashita, rescapée d’Hiroshima, a témoigné, jeudi, devant les élèves d’une classe de Terminale du lycée Albert-Ier. Michael Alesi / Dir. Com.

Une survivante d’Hiroshima au lycée Albert-Ier

Le cours d’histoire-géographie d’une classe de Terminale du lycée Albert-Ier a été consacré, jeudi 7 novembre, à une rencontre organisée sous l’égide de l’ICAN (Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires) avec Noriko Sakashita, qui a vécu, à l’âge de 2 ans, le bombardement d’Hiroshima, le 6 août 1945.

Le cours d’histoire-géographie d’une classe de Terminale du lycée Albert-Ier a été consacré, jeudi 7 novembre, à une rencontre organisée sous l’égide de l’ICAN (Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires) avec Noriko Sakashita, qui a vécu, à l’âge de 2 ans, le bombardement d’Hiroshima, le 6 août 1945.

Devant un jeune public très attentif, cette « hibakusha » (victime d’une attaque nucléaire, en langue japonaise) a fait part de son témoignage rare et poignant (lire notre interview dans l’édition d’hier). Lors de l’explosion de sa maison, située à plus d’un kilomètre du point d’impact, ce témoin de l’Histoire a été lourdement blessé par le souffle de l’explosion et a été exposé, lors de son évacuation, au phénomène de pluie noire, chargée de cendres et de poussières radioactives.

Noriko Sakashita, rare survivante de cette catastrophe nucléaire, porte son témoignage à travers le monde entier en veillant à promouvoir la création de liens internationaux entre les entités œuvrant pour la paix, les droits de l’Homme et la protection de l’environnement, en rappelant que l’espoir réside dans la jeunesse de ce monde.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.