Rubriques




Se connecter à

Une star de la musique indienne sur scène samedi

C'est une star de la musique indienne qui se produira, ce samedi 12 mai, sur la scène du théâtre Michel-Daner.

SONY ITH Publié le 09/05/2018 à 05:07, mis à jour le 09/05/2018 à 05:07
Sabir Khan joue du sarangi, un instrument à cordes frottées.	(DR)
Sabir Khan joue du sarangi, un instrument à cordes frottées. (DR)

C'est une star de la musique indienne qui se produira, ce samedi 12 mai, sur la scène du théâtre Michel-Daner.

Symbole aujourd'hui en Inde du sarangi, cet instrument à cordes frottées très répandu en Asie, Sabir Khan est un musicien exceptionnel qui a collaboré avec les plus grands artistes : Zakir Hussain, Kumar Bose, Anindo Chatterjee, Salim et Sulaiman Merchant, Ranjit Barot ou Karsh Kale.

Le nouvel élan de la musique indienne

 

Neuvième génération d'une lignée remarquable de musiciens, il a été formé dès l'âge de six ans par son père, le maître légendaire Sultan Khan et son grand-père Gulab Khan, selon le style gharana de Sikar.

Il excelle dans l'improvisation musicale, tant par l'aspect mélodique que rythmique, faisant vibrer les « cent couleurs » de cet instrument sublime et exigeant qu'est le sarangi.

Sabir porte un nouvel élan à la musique classique de l'Inde du Nord et aux compositions traditionnelles du Rajasthan, terre de ses ancêtres.

Culture et art de l'Inde

Avec lui sur la scène du théâtre Daner, Nihar Mehta se produit de manière régulière en Europe (Paris, Nice, Zurich, Rome, Lisbonne…) où il accompagne des musiciens de grande renommée. Il est également le fondateur de l'association Saptak India, qui promeut à travers le monde la culture indienne.

 

Il est issu d'une famille de philosophes et de musiciens particulièrement active en matière d'enseignement de la musique classique.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.