“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une soirée pour les enfants malades au Vietnam

Mis à jour le 26/01/2020 à 10:03 Publié le 26/01/2020 à 10:02
À gauche : L’an passé, la soirée à la Rascasse, à l’occasion du Nouvel An vietnamien, avait permis de récolter plus de mille euros au profit de l’association Les Soins de l’Espoir. À droite : Jacques Bernard, président de l’association, aux côtés d’enfants opérés et d’une maman. 	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une soirée pour les enfants malades au Vietnam

La Rascasse organise une soirée au profit des Soins de l’Espoir, une association qui finance des opérations à cœur ouvert pour de jeunes vietnamiens souffrant de déficiences cardiaques

Ils se prénomment Dinh, Dan, Canh ou encore Huong. Dans leur pays natal, au Vietnam, ces nourrissons, enfants ou adolescents présentent tous des déficiences cardiaques. Problème, ils vivent dans un orphelinat ou gravitent dans un milieu social où les revenus financiers s’avèrent dérisoires, voire nuls. « C’est simple, sans argent, ils meurent », confie Jacques Bernard, président des Soins de l’espoir Monaco. Au Vietnam, les problèmes cardiaques sont récurrents chez les enfants. C’est dû aux restes, dans le sol, des différentes guerres, de la malnutrition héréditaire ou de l’alcoolisme chez les hommes. » Tous, heureusement, ont bénéficié d’une opération à cœur ouvert à l’Institut du cœur de Saigon, financée par l’association monégasque. Leur évitant, de fait, un sort funeste.

61 enfants opérés au Vietnam

« Depuis 2017, on a fait opérer neuf enfants. Avec l’association jumelle française, c’est 52 enfants en plus depuis quatorze ans, explique-t-il. Sur place, je suis en relation avec une pédiatre à la retraite qui dirige un orphelinat. C’est elle qui détecte les personnes malades. Ensuite, j’appelle l’Institut du cœur fondé par un immense chirurgien du nom d’Alain Carpentier, avec qui j’ai passé une convention. Cet hôpital privé est uniquement dédié aux opérations du cœur. »

Dans ce pays d’Asie du sud-est, une telle opération à cœur ouvert coûte environ 3 000 euros. Une fortune pour les locaux.

L’opération coûte environ 3 000 euros

Pour financer ces actes chirurgicaux très pointus, Les Soins de l’Espoir utilisent les revenus provenant des cotisations, dons et bénéfices des manifestations. D’ailleurs, le 31 janvier, dès 19 h, six jours après le Nouvel An vietnamien (la fête du Têt), la Rascasse organise une soirée au profit de l’association monégasque. Les lieux se mettront au diapason vietnamien : de la décoration au buffet, en passant par la musique. Pour chaque boisson consommée, 50 centimes partiront dans l’escarcelle des Soins de l’Espoir. L’an passé, l’association avait récolté environ 1700e.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.