“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une soirée pour découvrir l’action de la communauté San Patrignano

Mis à jour le 18/06/2019 à 10:22 Publié le 18/06/2019 à 10:22
La soirée donnée au Méridien Beach Plaza a permis de réunir des fonds pour l’association Be Safe.	(DR)

Une soirée pour découvrir l’action de la communauté San Patrignano

C’était une première imaginée par la marquise Maria Ghilla di Canossa.

C’était une première imaginée par la marquise Maria Ghilla di Canossa. Celle de réunir le temps d’une soirée les talents et les produits de la communauté de San Patrigano situé en Italie dans la région d’Emilie-Romagne.

Depuis quarante ans, cet établissement aide les jeunes souffrant de toxicomanie, leur offrant un toit, une assistance médicale et juridique, la possibilité d’étudier, d’apprendre un métier, de changer leur vie et de revenir pleinement dans la société. Le tout gratuitement, sans frais pour l’état ou pour les familles.

1 300 jeunes suivis

« À ce jour, la communauté de San Patrignano compte 1 300 jeunes qui travaillent dans différents ateliers artisanaux et de nombreux secteurs agroalimentaires, tous accompagnés par des professionnels et des éducateurs. D’une part, ces jeunes qui travaillent, reprennent conscience d’eux-mêmes et de leur rôle dans la société et, d’autre part, ils acquièrent une formation professionnelle qui leur permettra d’avoir accès au monde du travail », détaille Francesca Zanconate Scaroni, vice-présidente de la fondation, soulignant que toutes les recettes de la communauté sont reversées pour autofinancier la structure qui ne reçoit aucun financement public.

À la fin de la soirée, une tombola avec des lots confectionnés par les pensionnaires de la communauté a permis de réunir des fonds qui iront soutenir l’association Be Safe, présidée par la fille de la princesse Stéphanie, Camille Gottlieb.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.