“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une soirée en l’honneur de la Princesse-Grace aux États-Unis

Mis à jour le 18/11/2019 à 10:05 Publié le 18/11/2019 à 10:05
Maguy Maccario Doyle (à dr.), ambassadeur de Monaco aux Etats-Unis, a reçu les invités à Washington.	(DR)

Une soirée en l’honneur de la Princesse-Grace aux États-Unis

Pour marquer le 90e anniversaire de la naissance de la Princesse Grace, l’ambassade de Monaco à Washington a organisé, au Théâtre du Motion Picture Association (MPA), une projection privée d’un des grands films de la Princesse, le chef-d’œuvre d’Alfred Hitchcock La Main au Collet.

Pour marquer le 90e anniversaire de la naissance de la Princesse Grace, l’ambassade de Monaco à Washington a organisé, au Théâtre du Motion Picture Association (MPA), une projection privée d’un des grands films de la Princesse, le chef-d’œuvre d’Alfred Hitchcock La Main au Collet. À la suite de cette projection, une réception était offerte à la résidence de l’ambassadeur, laquelle a rassemblé plus d’une centaine d’invités.

Dans son message de bienvenue, le président de la Fondation Princesse Grace - USA, John Lehman, s’est exprimé sur l’héritage culturel et philanthropique de la Princesse-Grace : « La fondation a été créée par le Prince Rainier-III, l’année du décès de la Princesse-Grace. Le plus bel hommage qu’il pouvait lui rendre était de poursuivre son travail dédié aux jeunes artistes pour les aider financièrement et parrainer leur entrée dans le monde des arts vivants : la danse, le cinéma et le théâtre ».

« Jeune et belle pour l’éternité »

Cette projection était organisée avec la collaboration de l’ambassadeur Charles Rivkin, président du MPA et ancien ambassadeur américain en France et à Monaco. « Grace Kelly, Princesse de Monaco est - au travers de ses films - jeune et belle pour l’éternité. Nous gardons des souvenirs très affectueux de la princesse, particulièrement sa générosité de cœur et d’esprit, son soutien indéfectible aux causes caritatives et sa passion pour la culture et les arts, qui se perpétue au travers de sa Fondation… ».

Cette soirée a réuni des hommes d’affaires, des philanthropes et des diplomates, parmi eux, l’ambassadeur de France auprès de l’Organisation des États américains, Anne de la Blache, le directeur général de la Fondation Princesse Grace-USA, Brisa Trinchero, des hauts représentants du Département d’État américain, des ambassadeurs et des diplomates de l’Union Européenne, de l’Irlande, du Pakistan, du Maroc. Le Washington Ballet était également présent avec son directeur artistique, Julie Kent et son danseur principal, Gian Carlo Perez, primé par la Fondation Princesse-Grace en 2017.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.