“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une série y a été tournée, découvrez le vrai "Grand Hôtel" de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Mis à jour le 24/09/2020 à 13:32 Publié le 24/09/2020 à 14:15
François-Régis Simon, directeur du Grand Hôtel du Cap Ferrat.

François-Régis Simon, directeur du Grand Hôtel du Cap Ferrat. Photo D. G.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une série y a été tournée, découvrez le vrai "Grand Hôtel" de Saint-Jean-Cap-Ferrat

Le palace a séduit la production de la série "Grand Hôtel" dont la diffusion sur TF1 s’arrête ce jeudi soir. L’occasion de revenir sur le tournage et le prestigieux établissement avec son directeur.

Alors que s’achève ce jeudi la série en huit épisodes de TF1 Grand Hôtel, remake de la série espagnole Gran Hotel et tourné, pour les extérieurs, au Grand Hôtel du Cap Ferrat, à Saint-Jean-Cap-Ferrat, il était opportun de présenter le véritable établissement qui a tout de suite enthousiasmé la production du téléfilm et y tient un rôle primordial.

"Tous les extérieurs des scènes ont été tournés dans l’hôtel ou dans la voisine villa Rosepierre qui, avec ses 550 m² et son hectare de terrain, appartient aussi à l’hôtel et est louée sur demande", indique le directeur du palace affilié au groupe "Four Seasons", François-Régis Simon.

Le restaurant et la piscine avec vue sur la mer.
Le restaurant et la piscine avec vue sur la mer. Photo D. G.

Chambres, couloirs, scrupuleusement reproduits

Il poursuit: "Sa piscine chauffée toute l’année a, du reste, permis de tourner au mois de mars des scènes censées se dérouler en été. Au moment du tournage, l’établissement était fermé pour travaux de rénovation et cela tombait très bien pour l’équipe qui avait, à son entière disposition, le vaste hall d’entrée et la suite à colonnes du dernier étage. Acteurs et machinos pouvaient ainsi aller et venir sans être gênés par des clients ou du personnel, ce qui n’aurait pas été envisageable si l’hôtel avait été ouvert."

Et si les scènes intérieures ont été tournées en studios "la production a tenu à reproduire scrupuleusement les chambres, les couloirs et même la suite du dernier étage dans les studios de Bry-sur-Marne pour y tourner toutes les scènes d’intérieur, faciliter les raccords et, aussi, diminuer les coûts en réduisant la distance entre le lieu de tournage et la capitale, détaille le maître des lieux. La différence la plus notable par rapport au téléfilm est que, dans le Grand Hôtel du Cap Ferrat, le personnel n’est pas logé sur place."

La cabana décorée par Dolce & Gabana.
La cabana décorée par Dolce & Gabana. Photo D. G.

Un parc de 7 hectares

Seul établissement classé "palace" de la presqu’île, le lieu a de quoi séduire les plus exigeants avec son parc clos de sept hectares qui offre la possibilité de tourner en toute discrétion sans être gêné par les curieux.

François-Régis Simon précise: "Des travaux d’amélioration sont exécutés chaque année par Luc Svetchine, l’architecte de l’annexe contemporaine de l’hôtel qui comprend 16 chambres et 6 suites avec piscine privée. Cette année, ce sont les cabanas, petites tentes particulières pour deux, quatre ou six personnes, qui ont été entièrement refaites. Disposées face à la mer, elles permettent de s’isoler en couple ou en famille et sont toutes dotées de leur bar avec réfrigérateur, d’un mini coffre-fort, de la Wi-fi et sont reliées par radio avec la conciergerie pour satisfaire toute commande éventuelle. Nous sommes particulièrement fiers de la cabana très colorée entièrement décorée par les couturiers Dolce & Gabana."

Rappel de l'intrigue

Un jeune homme (Victor Meutelet) se fait embaucher dans l’hôtel qui appartient à une grande famille de la Côte d’Azur, afin de retrouver la trace de sa sœur, mystérieusement disparue depuis plusieurs mois, qui y travaillait comme femme de chambre.

Mais de lourds secrets de famille et des intérêts inavouables ne tardent pas à émerger dans ce milieu feutré où l’on redoute par-dessus tout le scandale. La réalisation est assurée par Yann Samuell et Jérémy Minui avec,dans les rôles principaux: Carole Bouquet, Solène Hébert, Victor Meutelet, Hippolyte Girardot et Bruno Solo.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.