“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une résidence intégrée à l'hôtel

Mis à jour le 28/11/2017 à 05:04 Publié le 28/11/2017 à 05:04
L'espace de congrès est en cours de réfection pour créer une résidence.

Une résidence intégrée à l'hôtel

Si la nouvelle décoration doit donner un nouveau souffle à l'hôtel, la révolution de cette nouvelle ère au Columbus passe par la création d'une partie résidence hôtelière dans l'établissement.

Si la nouvelle décoration doit donner un nouveau souffle à l'hôtel, la révolution de cette nouvelle ère au Columbus passe par la création d'une partie résidence hôtelière dans l'établissement. Le premier étage, où étaient placées des salles de réunions, est en cours de restructuration pour aménager huit duplex et quatre studios. Qui constitueront une offre de résidence inédite.

Pas de regret de se couper de l'offre business ? « Nous avons conservé une salle de réunion et il est toujours possible de privatiser le restaurant ou le bar mais c'est un choix qui a été fait de positionner l'hôtel sur le côté résidentiel et détente » confirme Bastien Anouil, qui décrit la nouvelle offre comme « des appartements haut de gamme, avec tout le service d'un hôtel, room service et ménage inclus, pour attirer une clientèle qui veut résider plusieurs mois ou à l'année en Principauté, dans un quartier calme et résidentiel ».

Enfin, au neuvième étage, les travaux vont donner vie à un lieu jamais mis en valeur sur le toit de l'établissement. Ici, les architectes ont pensé un penthouse de 130 mètres carrés avec une terrasse de même superficie agrémentée d'une piscine, avec pleine vue mer. Un endroit qui devrait compter parmi les hotspot privilégiés en Principauté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct