“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Une répartie à vous couper le souffle": les hommages se multiplient après le décès de Maryse, la doyenne des Alpes-Maritimes

Mis à jour le 10/09/2019 à 18:49 Publié le 10/09/2019 à 17:40
Maryse Lancioni.

Maryse Lancioni. Photo M. M

"Une répartie à vous couper le souffle": les hommages se multiplient après le décès de Maryse, la doyenne des Alpes-Maritimes

Maryse Lancioni, doyenne des Alpes-Maritimes, s'est éteinte lundi 9 septembre à son domicile d'Eze.

Après cette disparition, beaucoup de témoignages ont salué cette dame qui, après un article publié dans Nice-Matin, avait pu réalisé son "dernier souhait" en se rendant au Mont Saint-Michel.

>> RELIRE. Maryse, la doyenne des Alpes-Maritimes, est décédée

Narjisse El Gourari, journaliste à Ouest-France, qui avait réalisé un reportage lors de la venue de Maryse Lancioni s'est même fendue d'un billet au lendemain de sa mort.

"Il est des rencontres lorsque vous êtes journalistes qui vous marquent plus que d’autres, qui vous laissent une empreinte indélébile, aussi infime soit elle, écrit-elle. Le 19 mars 2019, nous sommes allés à la rencontre d’un personnage, d’un caractère, d’une mémoire qui ne laisserait personne indifférent."

Et la journaliste de se souvenir "l’âme d’enfant qu’elle avait su garder, un sourire espiègle, une répartie à vous couper le souffle et un humour malicieux."

>> Pour revivre le voyage de Maryse au Mont Saint-Michel, cliquez ici


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.