Une pétition lancée pour demander des points de collecte de masques à usage unique à Nice

Dans une pétition lancée le 31 mars, Nadja Graf demande au maire de Nice, Christian Estrosi, l’installation de points de collecte de masques à usage unique usagés dans la ville afin de les recycler.

Clara Hidalgo Publié le 28/05/2021 à 18:35, mis à jour le 28/05/2021 à 18:35
Une pétition pour demander l’installation d’un dispositif a été lancée. Photo D. M.

Engagée auprès de l’association Nice plogging, spécialisée dans le ramassage des déchets, Nadja Graf s’est "rendu compte qu’il y avait trop de masques à usage unique dans les déchets que je ramassais".

Citoyenne engagée et préoccupée par l’environnement, la jeune femme a décidé d’agir en lançant sa pétition.

Un dispositif déjà existant

Son objectif est de permettre aux personnes sensibles à la cause environnementale, ou non, de recycler leurs masques.

Ce dispositif est déjà mis en place "à Puteaux [Hauts-de-Seine, 92] et Mandelieu". Des petites boîtes en carton recyclé sont disséminées un peu partout dans ces villes.

Séduite par ce projet, la militante s’est rapprochée de Nice plogging pour partager sa pétition puis l’a présenté à l’adjoint au maire en charge de la collecte et de la propreté, Pierre-Paul Leonelli.

 

"Il existe désormais plusieurs entreprises françaises qui se sont spécialisées dans le recyclage de ces masques, à l’exemple de Cosmolys, Plaxtil ou GobUse", indique Nadja Graf dans sa lettre destinée à Christian Estrosi.

Le principe est simple: après une période de mise en quarantaine, les masques sont transformés en cintres, matériel scolaire, objets urbains, etc.

Étudié par la mairie

"J’ai été agréablement surprise, en moins d’une semaine j’avais récolté plus de 500 signatures", s’exclame Nadja Graf. La barre des 1.000 signatures franchie, elle a envoyé sa pétition par mail à la municipalité.

Selon la mairie, le projet d’installer des points de collecte dans la ville serait à l’étude depuis février.

 

Pour l’instant, uniquement des "caissons en carton" sont installés dans les bureaux de la Métropole, avant d’être "traités à l’Unité de valorisation énergétique de l’Ariane".

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.