“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une ogive de gros calibre retrouvée sur un court de tennis de Beausoleil après une détonation

Mis à jour le 10/01/2020 à 08:12 Publié le 10/01/2020 à 07:20
L'ogive retrouvée sur le court de tennis pourrait correspondre à un calibre 44.

L'ogive retrouvée sur le court de tennis pourrait correspondre à un calibre 44. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une ogive de gros calibre retrouvée sur un court de tennis de Beausoleil après une détonation

Le 2 janvier, une détonation a été entendue au Tennis Padel Soleil avant qu'une ogive soit retrouvée sur un court de tennis. Aucun élément, pour l’heure, n’établit de corrélation entre les deux

L’affaire date du 2 janvier mais n’a pas manqué de faire de bruit au Tennis Padel Soleil de Beausoleil. Au sens propre comme au figuré. Ce soir-là, peu après 19 heures, Michaël, licencié au club et salarié à Monaco, taquine la balle jaune avec sa partenaire quand une détonation surprend l’ensemble des sportifs en activité dans l’enceinte couverte.

Certains pensent à un pétard. Le Beausoleillois de 31 ans, lui, voit une ogive rouler sur le court de tennis, presque à ses pieds. A priori équivalente à un calibre 44, selon une source policière.

"C'est assez choquant comme histoire"

"La trace de l’ogive dans le sol se trouvait à deux ou trois mètres. Pour moi, c’était clairement une détonation d’arme létale. C’est assez choquant comme histoire, témoigne-t-il. Il y a tellement d’enfants qui jouent là-bas. Il y aurait pu avoir un mort." 

Alertée après cet incident, la police municipale de Beausoleil s’est rendue sur les lieux. Puis, plus tard, la police nationale a procédé aux constatations d’usage. Problème, aucun indice matériel n’a été retrouvé sur place à part l’ogive. Ni douille, ni trous dans la structure ou sur les bâches autour des terrains. Même l’analyse des images de vidéosurveillance, provenant de la caméra à l’entrée du complexe du Devens, n’a rien donné de concret.

Grand mystère, donc, autour de ce dossier.

Le club va porter plainte

Y a-t-il eu un tir avec une arme de poing depuis l’intérieur de l’enceinte ? Peut-on établir une corrélation entre la détonation et l’ogive retrouvée ? Ces questions restent, pour l’heure, sans réponses. Michaël, témoin privilégié, a déposé une main courante et assure avoir aperçu "deux adolescents s’enfuir à vive allure".

Du côté du club, c’est aussi l’incompréhension. "On n’a pas reçu de menaces auparavant, on n’a pas d’ennemis, encore moins quelqu’un capable de tirer une balle, réagit Yan Hazan, directeur sportif du Tennis Padel Soleil. On n’a pas retrouvé de trace de poudre, ni de brûlure. Nos terrains sont extrêmement mous. Avec un tir, le terrain en question aurait été plus endommagé que cela. On n’a pas d’hypothèse sérieuse. C’est assez choquant. On va porter plainte contre X quoi qu’il arrive. Mais, nous comme la police, ne savons pas comment qualifier cette plainte."

Selon nos informations, le service de l’identité judiciaire du commissariat de Menton va procéder à un prélèvement sur l’ogive retrouvée, lequel sera envoyé à un laboratoire de la police scientifique à Marseille. Objectif ? Détecter des empreintes génétiques et les recouper avec le Fichier national des empreintes génétiques (FNAEG). Problème, l’ogive a été manipulée, donc souillée, au moment de la trouvaille.

En plus de l’ogive, une marque dans le sol a été détectée (au niveau du point rose sur la photo).
En plus de l’ogive, une marque dans le sol a été détectée (au niveau du point rose sur la photo). DR
L'ogive a été retrouvée à quelques mètres de cette trace au sol.
L'ogive a été retrouvée à quelques mètres de cette trace au sol. DR

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.