“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Une nappe d'hydrocarbures s'échappe du chantier de l'extension en mer

Mis à jour le 28/03/2018 à 05:22 Publié le 28/03/2018 à 05:21
La direction des Affaires maritimes et la police maritime «suivent de près l'évolution de la situation».

La direction des Affaires maritimes et la police maritime «suivent de près l'évolution de la situation». Cyril Dodergny

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Une nappe d'hydrocarbures s'échappe du chantier de l'extension en mer

Un incident technique s'est produit, ce lundi, à bord du navire Mimar Sinan de la société Jan De Nul, entraînant une fuite d'hydrocarbures dans la zone de l'anse du Portier.

Un incident technique s'est produit, ce lundi, à bord du navire Mimar Sinan de la société Jan De Nul, entraînant une fuite d'hydrocarbures dans la zone de l'anse du Portier.

L'entreprise a «déployé des boudins absorbants dans l'attente de moyens supplémentaires qui devraient permettre de rapidement pomper cette huile en surface», a-t-on appris dans un communiqué du gouvernement.

Dans cette attente, la nappe a finalement été «isolée est stabilisée» au niveau du «T» du Larvotto.

La baignade restait autorisée en dehors de cette zone.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.