“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Une mythique Ferrari F40 brûle au niveau du rond-point du Portier

Mis à jour le 19/02/2020 à 11:27 Publié le 19/02/2020 à 11:27
Les sapeurs-pompiers de Monaco ont rapidement circonscrit les flammes.

Les sapeurs-pompiers de Monaco ont rapidement circonscrit les flammes. Thibaut Parat & DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une mythique Ferrari F40 brûle au niveau du rond-point du Portier

Triste et funeste hasard du calendrier.

Triste et funeste hasard du calendrier. Enzo Ferrari, alias Il Commendatore, naissait un 18 février. Hier vers 15 h 45, sur l’avenue Princesse Grace au niveau du rond-point du Portier, l’une de ses dernières créations était littéralement dévorée par les flammes. Une mythique et rarissime F40. À peine les premières images du brasier circulaient sur les réseaux sociaux, que déjà les férus de mécanique pleuraient la voiture de sport, produite à un peu plus de 1 300 exemplaires dans le monde entre 1987 et 1992. Une sortie voulue, à l’époque, pour les quarante ans de la marque au cheval cabré.

« Je ne peux pas y croire »

« On roulait sur l’avenue lorsqu’une explosion est survenue. Les flammes ont grimpé à plusieurs mètres de hauteur », témoigne Bernd, propriétaire de la voiture. Katalin, sa compagne, encore choquée, embraye : « Mon compagnon m’a poussé en dehors de l’habitacle et je me suis réfugiée dans une résidence. Lui s’est sauvé en direction du jardin japonais. Je ne peux pas y croire. Ce n’est pas normal, on l’utilise souvent pourtant. »

Au compteur, le bolide affichait plus de 70 000 kilomètres.

Pendant l’intervention des sapeurs-pompiers de Monaco, l’avenue a été bouclée, dans un sens, à la circulation. Les agents de la Sûreté publique ont, quant à eux, assuré la régulation de la circulation sur ce nœud névralgique de la Principauté.

Fuite d’essence ?

Une quinzaine de soldats du feu ont été dépêchés sur les lieux, lesquels ont rapidement circonscrit le brasier au moyen de lances à mousse. « Cela étouffe l’oxygène et cela évite d’alimenter le feu », confie un sapeur-pompier. Les flammes ne se sont pas propagées à l’immeuble attenant et aucun blessé n’est à déplorer, pas même les occupants du véhicule.

À 17 h 40, celui-ci a été pris en charge par la dépanneuse.

Selon les premiers éléments de l’enquête, une fuite d’essence dans le moteur pourrait être à l’origine de l’incendie.

La SMA, à l’aide de sciure à bois et de lingettes absorbantes, a procédé au nettoyage de l’essence déversée sur le bitume.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.