“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une maison de retraite de Cap d'Ail accueille une pensionnaire pas comme les autres

Mis à jour le 18/07/2016 à 05:09 Publié le 18/07/2016 à 05:09
Jorka rencontre déjà un très grand succès auprès des résidents de l'établissement et a appris à faire preuve de douceur et à adapter son comportement en fonction des personnes.

Jorka rencontre déjà un très grand succès auprès des résidents de l'établissement et a appris à faire preuve de douceur et à adapter son comportement en fonction des personnes. Photo DR

Une maison de retraite de Cap d'Ail accueille une pensionnaire pas comme les autres

C'est une petite révolution pour la maison de retraite du Cap Fleuri à Cap-d'Ail.

C'est une petite révolution pour la maison de retraite du Cap Fleuri à Cap-d'Ail. Après un processus de plusieurs années, les pensionnaires et les équipes viennent d'accueillir parmi eux une nouvelle tête. Blonde, mince, la « petite nouvelle » déambule d'un pas léger dans les étages et fait tourner les têtes. Elle, c'est Jorka, une femelle Golden Retriever qui fêtera ses 2 ans fin juillet. Sa fonction officielle au sein du Cap Fleuri : chien de médiation et l'air de rien, c'est la première fois en France qu'un tel chien vient intégrer officiellement une maison de retraite.

Des bénéfices pour les résidents

Au-delà du plaisir évident des pensionnaires à pouvoir la côtoyer, Jorka remplit une vraie fonction au sein de l'établissement pour des bénéfices déjà visibles après quelques jours sur le bien-être des pensionnaires.

Amélioration des capacités cognitives ou motrices, création de lien social et d'émotions positives : la liste des bénéfices est longue et loin d'être exhaustive pour les pensionnaires et pour le personnel soignant qui pourrait espérer, à terme, une baisse de la prise de certains médicaments grâce à Jorka.

Du côté du personnel, l'accueil est plutôt chaleureux même si certains appréhendent un peu le changement. Les procédures se mettent en place afin d'assurer au mieux le bien-être de chacun et de Jorka.

Réformée du cursus « Chien Guides d'Aveugles » pour cause de dysplasie, Jorka a été formée par l'Association des Chiens Médiateurs et d'Utilité Provence Côte d'Azur Corse pour cette fonction assez nouvelle - différente de celle des chiens d'accompagnement - même si elle existe de plus en plus pour les enfants autistes et les personnes âgées atteintes de troubles mentaux.

Elle intègre le Cap Fleuri grâce à l'association qui en a fait don à l'établissement, où elle saura trouver, entre ses phases de travail, de quoi courir dans le parc d'un hectare et demi et de quoi se faire câliner avec la centaine de pensionnaires du lieu. Un projet en phase de découverte mais qui dépasse déjà ce à quoi les médecins s'attendaient.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct